Rock’n’Roll : le drôle de phénomène Canet

Pin It

VIDEO – Après le corrosif Mon idole, les succès de Ne le dis à personne et des Petits Mouchoirs, puis l’échec de Blood Ties, Guillaume Canet repasse derrière la caméra. Cette fois-ci, il décide de retourner à la comédie pour un film sur Guillaume Canet, avec Guillaume Canet qui réfléchit à son statut de star (ou plutôt d’ex-star).

Guillaume Canet dans Rock'n'Roll Copyright Jean Claude LOTHER  LES PRODUCTIONS DU TRESOR – PATHE PRODUCTION – M6 FILMS – APPALOOSA CINEMA – CANEO FILMS

Guillaume Canet dans Rock’n’Roll Copyright Jean Claude LOTHER LES PRODUCTIONS DU TRESOR – PATHE PRODUCTION – M6 FILMS – APPALOOSA CINEMA – CANEO FILMS

Tiens, Guillaume Canet réalise un film sur lui-même ? C’est un peu prétentieux non ? Il y a de cela : Guillaume Canet se trouve ringard, suite à l’interview d’une journaliste qui l’a amené à penser cela. Il se focalise maintenant sur une seule chose : retrouver cette image de jeune star montante qui a fait de lui une idole. La réflexion de l’artiste sur son statut, la vision qu’il donne de lui face à un public de plus en plus exigeant et rapide consommateur à cause des réseaux sociaux, est intéressante et Guillaume Canet va plus loin en enfonçant son personnage dans une noirceur extrême et jusqu’au-boutiste. Il part de ce postulat : “A 40 ans, je suis ringard avec ma femme Marion Cotillard, je rentre toujours à la même heure le soir, ma vie est plan-plan, il faut vite que je change à tous prix”. Et rien ne va arrêter sa course folle et dévastatrice.

Si la caricature est poussée vraiment à l’extrême dans le deuxième partie du film, il faut avouer que Rock’n’Roll est ponctué de gags souvent excellents. Marion Cotillard (qui interprète Marion Cotillard) s’éclate dans ses délires de comédienne habitée et hantée par les nouveaux rôles : qu’elle rit, qu’elle pleure, qu’elle fasse l’amour, qu’elle chante, elle crève l’écran. Johnny Hallyday fait du Johnny Hallyday et Gilles Lellouche fait du Gilles Lellouche. Le pari de Guillaume Canet est donc réussi, malgré des scènes-sketchs parfois longues (quand le délire va trop loin), l’écriture et l’originalité des scènes d’humour font tout de même de Rock’n’Roll un bon moment.

 La bande-annonce de Rock’n’Roll :

Marion Cotillard dans Rock'n'Roll - Copyright Jean Claude LOTHER LES PRODUCTIONS DU TRESOR – PATHE PRODUCTION – M6 FILMS – APPALOOSA CINEMA – CANEO FILMS

Marion Cotillard dans Rock’n’Roll – Copyright Jean Claude LOTHER LES PRODUCTIONS DU TRESOR – PATHE PRODUCTION – M6 FILMS – APPALOOSA CINEMA – CANEO FILMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>