Matchs truqués : Nîmes au coeur des soupçons

Pin It

Des perquisitions ont été menées mardi matin aux clubs de Nîmes, Caen et Dijon. Le président du Nîmes Olympique Jean-Marc Conrad, celui de Caen, Jean-François Fortin, et celui de Dijon, Olivier Dall’Oglio ont été interpelés. En tout, une dizaine d’interpellations et huit gardes à vue ont été réalisées. D’après plusieurs sources, Nîmes “aurait exercé des pressions et proposé des arrangements” afin “d’éviter la rétrogradation” l’an passé. L’actionnaire principal du Nîmes Olympique Serge Kasparian, écroué dans une autre affaire (le cercle de jeux Cadet à Paris) est visé.

Pour faire simple :  les enquêteurs se demandent si Serge Kasparian n’a pas tenté d’arranger des matchs pour que Nîmes, en mauvaise posture au classement, reste en Ligue 2. Le match Caen-Nîmes du 13 mai est fortement suspecté. Le résultat nul (1 partout) a permis à Caen de se rapprocher de la montée en Ligue 1 et à Nîmes de se rapprocher du maintien. Le souvenir du match truqué Marseille-Valenciennes, plane aujourd’hui sur le foot français. Le président de la Ligue de Football Professionnel Frédéric Thiriez s’est exprimé hier : “Si ces soupçons sont avérés, il s’agit d’une affaire extrêmement grave pour le football dans son ensemble. (…) Je souhaite donc que la police et la justice fassent toute la lumière sur cette affaire. Les personnes mises en cause pourraient être présentées au juge d’instruction sous bref délai. Bien évidemment, la LFP et la FFF se constitueront partie civile pour défendre l’honneur du football. Et si des faits de corruption, de trucage, d’arrangements ou même de simples tentatives sont avérés, les instances de la LFP prendront les sanctions disciplinaires ou administratives, individuelles ou collectives, qui s’imposent avec la plus grande fermeté.”

Parallèlement le football français est au coeur d’une autre affaire avec les interpellations des dirigeants de l’OM, actuel leader de la Ligue 1 (à lire ici).

nimes_olympique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>