Voici ce qui se cache sous la surface de la face cachée de la Lune.

Grâce à une nouvelle technique de traitement des données, une équipe de chercheurs de l’université d’Aberdeen a analysé la subsurface de la face cachée de la Lune. Les analyses ont renversé une théorie précédemment exprimée selon laquelle une seule couche profonde devait exister dans cette zone. En fait, comme l’expliquent les chercheurs dans l’étude, il existe plusieurs couches qui se trouvent juste sous la surface.

La zone analysée par les chercheurs est celle où s’est posé le rover chinois de la mission Chang’E-4, le premier à se poser sur la face cachée de la Lune. Il s’agit d’une zone du cratère Aitken, situé près du pôle sud.
Ce sont précisément les données acquises par le radar à pénétration de sol de ce rover qui avaient suggéré l’existence d’une seule couche sous le sol. Cependant, l’instrument n’a pas pu détecter la présence de couches multiples à partir des ondes électromagnétiques, car la frontière entre une couche et une autre est minime.

Des chercheurs de l’université d’Écosse ont, quant à eux, mis au point une nouvelle méthode qui analyse la forme des signatures radar des roches et des blocs rocheux sous le sol. Ils ont ainsi pu déduire diverses propriétés, dont la présence de plusieurs couches de régolithe. Au total, ils ont détecté quatre couches de régolithe, l’une sur l’autre, à une profondeur allant jusqu’à 12 mètres.

« Nous vivons le nouvel âge d’or de l’exploration spatiale avec de nombreuses missions planétaires réussies et de nombreuses autres prévues pour l’avenir », explique Iraklis Giannakis, chercheur à l’école de géosciences de l’université d’Aberdeen, qui a dirigé l’équipe chargée de l’étude. Selon les chercheurs, la méthode qu’ils ont utilisée avec leurs collègues peut également servir à détecter des caractéristiques souterraines similaires sur d’autres corps planétaires : « Cela sera d’une grande importance pour améliorer notre compréhension des sols planétaires, car nous pouvons désormais voir ce qui se trouve sous la surface avec plus de détails que jamais auparavant. »

Hot news

A ne pas manquer