Les galaxies en X, les astronomes découvrent comment elles se forment

Galaxy PKS 2014-55 est à 800 millions d’années-lumière de nous (crédit : SU ; NRAO / AUI / NSF ; Sarao ; DES)

Il existe des galaxies qui présentent quatre bras se détachant du noyau central, où se trouve un trou noir supermassif, de manière à former un « X ». Il y a plusieurs explications que les astronomes et les scientifiques ont proposées ces dernières années et maintenant, grâce aux nouvelles observations faites avec le radiotélescope MeerKAT, une équipe de scientifiques propose une nouvelle explication à travers une nouvelle étude publiée sur Avis mensuels de la Royal Astronomical Society.

MeerKAT est un réseau de radiotélescopes composé de 64 antennes situées dans le désert du Karoo en Afrique du Sud, un réseau qui a offert de nouvelles images à haute résolution de ces galaxies aux formes inhabituelles. Avec l’aide de l’ordinateur, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que la forme en X est créée lorsque deux puissants jets d’ondes radio partent du centre et se propagent dans l’espace, même sur des millions d’années-lumière, jusqu’à ce qu’ils soient repoussés par la pression relativement basse du gaz intergalactique.

A ce moment, les deux jets ont tendance à rentrer dans la galaxie mais sont déviés par la pression des bras courts du double « boomerang ». Ce reflux finit par former les bras du X, une forme très caractéristique dont les bords ne sont pas trop flous.
Un excellent exemple est la galaxie PKS 2014-55 (image du haut) située à 800 millions d’années-lumière de nous.
« MeerKAT fait partie d’une nouvelle génération d’instruments dont la puissance résout les vieilles énigmes même si elle en trouve de nouvelles – cette galaxie présente des caractéristiques jamais vues auparavant dans ce détail qui ne sont pas complètement comprises », explique William Cotton, astronome de la NRAO et auteur principal de l’étude.