Les écosystèmes lacustres restaurés après 10 millions d’années d’extinction massive à la fin de l’ère permienne

Il y a 252 millions d’années, une extinction massive a fait disparaître 75 % des espèces biologiques de la Terre. Nous parlons de l’extinction massive de la fin du Permien, maintenant analysée par une nouvelle étude qui est parue dans la revue Géologie qui se concentre principalement sur le temps de rétablissement des écosystèmes lacustres et marécageux après l’événement.

L’équipe de recherche, dirigée par Wang Bo de l’Institut de paléontologie de l’Académie des sciences de Chine (NIGPAS), a découvert qu’il a fallu au moins 10 millions d’années pour que les lacs et les tourbières, base des écosystèmes forestiers de l’époque, reviennent à un niveau de normalité comparable à celui d’avant l’extinction.
Des recherches antérieures avaient montré que les écosystèmes marins s’étaient rétablis environ 8 à 10 millions d’années après l’extinction massive (fin de l’Anisien) et que 200 millions d’années plus tard (fin du Trias), leur rétablissement pouvait être considéré comme définitivement achevé. Cependant, en ce qui concerne les systèmes lacustres, aucune recherche n’a été menée.

Pour comprendre le niveau de rétablissement de ces habitats, les chercheurs ont analysé des sédiments lacustres datant du Trias du bassin de l’Ordos en Chine, un écosystème clé des lacs du Mésozoïque et « le premier complexe d’écosystème lacustre connu » après l’extinction massive à la fin du Permien.
Les chercheurs ont conclu que le rétablissement des écosystèmes forestiers et lacustres ainsi que des tourbières s’était déroulé sur au moins 10 millions d’années, une période plus longue que celle indiquée pour la végétation en général dans les études précédentes.