La fonte des glaces provoque un “rebond” de la croûte terrestre.

Taux de déformation crustale moyen prédit généré par la perte de masse de glace à travers la calotte glaciaire du Groenland de 2003 à 2018 (crédit : DOI : 10.1029/2021GL095477 – Coulson – 2021 – Geophysical Research Letters – Wiley Online Library)

La fonte des glaces polaires, qui s’est accélérée ces dernières années, comme l’ont montré plusieurs études, produit en fait non seulement une augmentation du niveau des mers, mais a également un impact sur la croûte terrestre, selon une étude intéressante dirigée par Sophie Coulson, chercheuse au département des sciences de la Terre et des planètes de Harvard.
Le chercheur, ainsi que ses collègues, ont utilisé les données recueillies par des satellites placés en orbite terrestre spécifiquement pour surveiller la fonte des glaces de 2003 à 2018.

Mouvement particulier de la croûte terrestre

Elle s’est notamment intéressée aux changements de la croûte terrestre et a réalisé, avec l’aide de collègues, qu’il y avait bien un déplacement horizontal dans cette partie supérieure.
L’étude, publiée dans Geophysical Research Letters, décrit ce mouvement particulier, qui voit la croûte se déplacer horizontalement plus que verticalement.
Pour comprendre le mouvement, le chercheur donne un exemple qui nous ramène à des échelles plus petites : pensez à un morceau de bois flottant sur l’eau. Si vous poussez le morceau de bois vers le bas, vous obtenez un déplacement parallèle vers le bas d’une certaine quantité d’eau qui se trouve sous le morceau de bois. Cependant, si vous retirez le morceau de bois, vous remarquerez un mouvement particulier de l’eau sur la ligne verticale pour remplir le vide créé par le morceau de bois.

La Terre est comme une structure “élastique”.

Selon le chercheur, il faut penser à la Terre, si l’on veut considérer les plus grandes échelles de temps, celles des milliers d’années, comme s’il s’agissait d’une structure élastique. Sa croûte a tendance à bouger, bien que très lentement, plus comme un fluide que comme une section dure et fixe.
Selon le chercheur, alors que la glace du Groenland et de l’Arctique a tendance à fondre, la croûte terrestre située sous ces masses de glace a tendance à se déformer et l’impact de la déformation peut être calculé en centaines, voire en milliers de kilomètres.

Un phénomène qui a commencé il y a des milliers d’années après la fin de la période glaciaire.

Toutefois, comme le suggèrent les chercheurs, il ne s’agit pas d’un phénomène causé par le réchauffement climatique actuel. C’est un phénomène qui dure depuis des milliers d’années, depuis la période glaciaire, qui a commencé il y a environ 2,6 millions d’années et s’est terminée il y a environ 11 000 ans. Selon M. Coulson, la Terre est toujours en train de “rebondir” à la suite de la fonte des glaces qui a commencé il y a 11 000 ans. Comme le processus de fonte des glaces prend beaucoup de temps, nous pouvons encore en voir les conséquences sur la croûte terrestre aujourd’hui.
Selon les chercheurs, il s’agirait d’un phénomène d’une grande portée qui devrait être pris en compte dans l’étude de divers autres phénomènes géologiques, des mouvements tectoniques à l’activité sismique.

Hot news

A ne pas manquer