La fonte de la glace alpine est implacable selon un glaciologue

Le glacier d’Aletsch (crédit : angelovasilev, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons)

La fonte des glaces dans la région des Alpes se poursuit également à un rythme effréné, selon Matthias Huss, glaciologue suisse et directeur du Glacier Monitoring in Switzerland (GLAMOS), interrogé par l’AFP.[1]
Le chercheur analyse actuellement des données recueillies sur le glacier d’Aletsch, le plus grand glacier des Alpes, et la situation qu’il décrit semble être désastreuse sur le plan climatique.

Ce glacier contient un cinquième du volume de toute la glace de tous les glaciers de Suisse (environ 1800). Cependant, au cours des dix dernières années, ce glacier, d’une superficie d’environ 80 kilomètres carrés, a fondu à un rythme de 1,5 m par an.
En un an, selon le chercheur, environ 1 km³ de glace a fondu dans ce seul glacier. Il s’agit de changements très rapides qui agissent comme un « thermomètre » de la situation de la fonte des glaces dans les Alpes et en général de la fonte des glaces dans le monde causée par le réchauffement climatique.

Les chercheurs de GLAMOS eux-mêmes, qui surveillent plusieurs dizaines de glaciers suisses, signalent que les années marquées par des niveaux extrêmes de perte de glace dans les glaciers suisses ont considérablement augmenté depuis 2010. Plusieurs petits glaciers ont déjà disparu.

Hot news

A ne pas manquer