Deux énormes calottes glaciaires ont disparu dans l’Arctique canadien.

Finalement, les deux calottes polaires canadiennes de la baie de Saint-Patrick ont disparu : la glace était complètement fausse. Nous parlons de l’île d’Ellesmere, l’une des nombreuses îles qui font partie de l’archipel arctique complexe et déchiqueté du Canada.

Radiomètre spatial avancé à émission et réflexion thermiques

Une étude de 2017 prévoyait que ces deux glaciers fondraient complètement en cinq ans. Les images du radiomètre ASTER (Advanced Spaceborne Thermal Emision and Reflection Radiometer) ont confirmé cette prédiction et montré qu’elles fondaient encore plus tôt, en trois ans seulement.

Prévisions faites en 2017

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont comparé en 2017 les données satellitaires de juillet 2015 avec les différentes photographies aériennes prises en août 1959.
Ils ont découvert que, pendant cette période, c’est-à-dire entre 1959 et 2015, ces deux calottes glaciaires avaient tellement rétréci que la glace de 2015 ne représentait que 5 % de la glace qui existait en 1959. D’autres images prises par le satellite ASTER le 14 juillet 2020 ont ensuite confirmé la disparition.

Qu’est-ce qu’une calotte glaciaire ?

Une « calotte glaciaire » est définie comme une masse de glace présente sur un sol qui n’excède pas 50 000 kilomètres carrés. On les trouve généralement sur les plateaux. Les masses similaires qui dépassent cette limite peuvent être définies à la place comme des « calottes glaciaires ». Il ne reste plus que deux calottes glaciaires sur Terre aujourd’hui : le Groenland et le pôle Sud.

Des couches de glace présentes depuis plusieurs siècles

Ces deux petites calottes glaciaires, situées dans la baie dite de St. Patrick, faisaient partie d’un groupe de petites calottes glaciaires sur le plateau de Hazen. Ces hottes ont atteint leur extension maximale pendant le Petit Âge de Glace, une période de grand froid qui s’est déroulée entre le 16ème et le 19ème siècle.
Pour l’instant, les deux calottes glaciaires de Murray et Simmons résistent et doivent encore fondre car elles ont une attitude encore plus élevée, mais tout porte à croire que leur destin est également scellé.

Article précédentDécouverte d’une « mini galaxie » spirale avec des bras énormes autour d’une étoile
Article suivantLes traumatismes de l’enfance font vieillir les enfants plus vite