Comment acheter un appartement en Espagne depuis la France ?

comment acheter un appartement en espagne depuis la france

Vous souhaitez acheter un appartement en Espagne, ce pays où il fait bon d’investir actuellement. Eh oui, vous avez raison. Par contre, acheter un bien en Espagne depuis la France ne s’improvise pas. Les formalités espagnoles ne sont pas les mêmes qu’en France aussi, il faut bien réfléchir et prendre des conseils avant de s’engager. Pour vous aider, nous allons vous expliquer les étapes pour mener à bien votre projet immobilier et surtout quels sont les pièges à éviter pour acquérir un bien espagnol.

Nos conseils avant de se lancer dans ce projet

Comme pour n’importe quel projet immobilier, il ne faut pas se lancer trop vite sans avoir réfléchi à ses objectifs. Dans quelle région vous allez souhaiter investir, quel est le budget maximum, et surtout comment cela se passe depuis la France.

Si certaines lois encadrant l’immobilier semblent identiques au droit français, ce n’est pas totalement vrai. L’idéal est de passer par un professionnel intermédiaire pour toutes questions juridiques ou fiscales, si possible francophone si vous ne maîtrisez pas la langue. Celui-ci veillera à défendre vos intérêts au mieux. Le coût de ce professionnel est à prévoir en sus de celui de votre projet.

Vous connaissez votre capacité maximale d’emprunt cependant, il va falloir prendre en compte des frais inhérents à tout investissement immobilier. De plus, s’agissant d’un bien à l’étranger, vous devrez vous acquitter de certains frais et impôts qui viennent s’ajouter au prix d’achat. S’ajoutent ensuite la TVA et le droit de timbre et de succession. Les taux ne sont pas les mêmes suivant que vous décidiez d’acheter un appartement sur plan, ou ancien.

A l’instar de la France, vous allez également payer des frais de notaire et des frais au bureau d’enregistrement foncier.

Si vous décidez d’acheter un appartement neuf, la TVA appliquée est de 10 % (sauf dans la région d’Alicante où elle est à 1,5 %). Par ailleurs, les différentes régions espagnoles n’appliquent pas le même droit de timbre.

Concernant un bien ancien, vous devrez vous acquitter de l’impôt sur la transmission (Impuesto sobre Transmisiones Patrimoniales – ITP) dont le taux varie d’une région à l’autre. Vous êtes par contre dispensé de la TVA.

comment acheter un appartement en espagne depuis la france

Pourquoi investir en Espagne ?

Les Français qui souhaitent investir en Espagne le font pour la qualité de vie mais aussi dans un objectif de placement. En effet, le marché immobilier espagnol est l’un des plus favorables en Europe. Touchée par la crise économique en 2008, l’Espagne a vu le cours de l’immobilier s’effondrer. Ainsi, les biens ont perdu de 40 à à 60 % de leur valeur.

Même si depuis 2014 une légère hausse de l’immobilier s’amorce, les investissement restent encore très avantageux. Si cette tendance devait durer, acquérir un bien en Espagne et le revendre dans quelque temps en profitant de la hausse du marché peut se révéler une excellente opération financière.

Les taxes dévolues aux biens immobiliers sont beaucoup moins chères qu’en France, on constate ainsi un écart de 30 % par rapport à un bien français.

Cette économie sur les charges foncières assure ainsi une meilleure rentabilité du bien acquis.

En France, le coût de la vie est beaucoup plus élevé qu’en Espagne, les salaires également. Les écarts sont en général de 20 à 30 %. Avec de meilleurs revenus et un coût de l’immobilier plus faible, c’est évidemment très intéressant pour un Français d’acquérir en Espagne.

Beaucoup de compatriotes choisissent l’Espagne pour leurs vacances, ce qui en fait un pays très touristique. C’est d’ailleurs la source de revenus principale du pays avec 11 % du PIB (Produit Intérieur Brut). Tout est pensé pour accueillir les touristes et pouvoir leur proposer un logement est un excellent moyen d’autofinancer votre bien.

L’autre avantage de l’Espagne, c’est qu’elle est une voisine de la France. Peu éloignée, la péninsule ibérique offre une douceur de vivre incomparable qui décide beaucoup de ressortissants français à s’y installer une fois la retraite arrivée. Et avec un coût de la vie moindre qu’en France, ils peuvent ainsi profiter de tous les plaisirs de la vie espagnole.

On comprend alors pourquoi beaucoup de français souhaitent déménager à l’étranger en Espagne.

comment acheter un appart en espagne les etapes

Les étapes pour bien acheter un appartement en Espagne

Maintenant que vous êtes décidé à investir dans un appartement en Espagne, il y a plusieurs étapes à respecter pour que votre achat se réalise dans les meilleures conditions.

Dans un premier temps, il est vraiment très utile de passer par un professionnel intermédiaire pour toutes les questions juridiques ou fiscales. Pour en savoir plus sur ce point vous pouvez vous rendre sur cette page : https://oremfi-by-aserpro.com/fr/comment-acheter-appartement-espagne/. Comme tout pays, l’Espagne a ses propres réglementations sur les ventes immobilières et seule une personne compétente dans ce domaine saura protéger votre futur investissement et surtout l’effectuer en toute sécurité.

La première étape consiste donc à trouver ce professionnel. C’est en général un avocat fiscaliste spécialisé dans le droit immobilier, il est important qu’il maîtrise bien le français pour faciliter vos échanges. L’homme de loi va vérifier tous les documents afférents au bien envisagé, la régularité de ceux-ci et si les taxes et impôts affectés à l’appartement sont à jour de leurs paiements. Il va également vérifier l’authenticité des titres de propriété.

Ensuite, une fois tous les documents validés par votre avocat, vous pourrez signer le compromis d’achat et procéder au paiement de l’acompte.

Pour acheter un appartement en Espagne, vous devez obtenir un NIE (un numéro indispensable pour les étrangers afin d’être inscrit dans le système espagnol). Ce numéro d’identification s’obtient auprès de la Police Nationale ou de l’ambassade et du consulat français. Vous pouvez mandater le professionnel retenu pour vous représenter pour effectuer cette démarche.

Comme en France, l’achat du bien immobilier sera concrétisé lors d’un rendez-vous chez le notaire. C’est à ce moment que vous paierez le solde et que vous deviendrez officiellement propriétaire avec la remise des clés. Vous devrez aussi vous acquitter des frais de notaire et d’enregistrement du bien ainsi que des impôts sur la transmission des biens immobiliers.

Une fois toutes ces étapes franchies, vous pourrez profiter de votre acquisition en Espagne.

comment faire pour acheter un appartement en espagne

Quels pièges éviter lors d’un achat d’un bien espagnol ?

Comme pour tout projet immobilier, qu’il soit en France ou en Espagne, il ne faut pas se précipiter et faire un achat sur un coup de tête (ou de cœur). La décision doit être mûrement réfléchie, et s’agissant d’un bien à l’étranger, vous devez redoubler de prudence.

La première erreur est de se tromper sur la localisation du bien envisagé. Renseignez-vous sur la proximité des services essentiels pour vous, comme les commerces, hôpitaux, etc.

Mettez à jour et assurez vous de disposer de tous les documents nécessaires pour acheter en Espagne. Sans certains d’entre eux, votre achat pourrait être sérieusement compromis.

Vérifiez bien tous les documents légaux concernant le bien à acheter. S’il s’avérait que la construction n’était pas déclarée, ou que le propriétaire n’est pas celui auquel vous achetez vous risquez de payer des frais supplémentaires. En faisant appel à un professionnel pour vous représenter, vous minimisez largement ce risque.

En Espagne, si un bien est construit illégalement, la régularisation peut se faire à posteriori dont les frais seront pris à la charge du vendeur.

Un budget mal calculé est une erreur à éviter, c’est pour cela qu’il faut bien prendre en compte tous les frais associés à votre futur achat. Prenez le temps d’étudier cette partie et d’inclure dans votre projet les taxes, impôts, frais de notaire et de représentation.

L’écueil principal est la barrière de la langue. Surtout, ne signez pas un acte sans le comprendre. Si vous avez des doutes, faites appel à votre avocat qui pourra demander des modifications le cas échéant.

pourquoi acheter en espagne