2020 a été une année record pour les tempêtes et les ouragans

L’année 2020 a été une année record pour les tempêtes et les ouragans à l’échelle mondiale, selon le rapport « État du climat en 2020 » de l’Administration nationale des océans et de l’atmosphère des États-Unis. La saison des records touche à la fois l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Au cours de l’année 2020, les chercheurs et les météorologues ont enregistré 102 tempêtes tropicales, une moyenne bien supérieure à celle enregistrée entre 1981 et 2010 (85 tempêtes tropicales par an en moyenne sur cette période).

Quant à la saison 2020 des ouragans de l’Atlantique, 30 tempêtes ont été enregistrées, un nouveau record pour les ouragans de l’Atlantique, battant le précédent record de 28 tempêtes en 2005.
L’Atlantique lui-même a été touché par sept ouragans majeurs (un « ouragan majeur » est défini comme une tempête dont les vents sont supérieurs à 177 km/h, c’est-à-dire de catégorie 3 ou plus).

L’une des surprises a été l’ouragan Iota, une tempête de catégorie 4 survenue en novembre : il est rare que ce mois, qui est le dernier de la saison des ouragans et qui est habituellement plus calme que les précédents, soit le théâtre d’ouragans aussi violents, ce qui a étonné les météorologues eux-mêmes.
Un record a également été établi pour le nombre de tempêtes survenues aux États-Unis avec 12, battant le précédent record de 9 tempêtes.

Enfin, les chercheurs ont observé un nouveau phénomène record lors du super typhon Goni. Ce dernier a été le cyclone tropical le plus puissant de l’histoire, déclenchant l’évacuation de plus d’un million de personnes aux Philippines et affichant des vents allant jusqu’à 290 km/h.

Hot news

A ne pas manquer