Zoom utilisera désormais le cloud Oracle pour ses vidéoconférences

Zoom déplace ses services vers le cloud Oracle pour mieux gérer les nombreux participants au chat vidéo : 300 millions en avril

Zoom a choisi de déplacer son service de vidéoconférence dans le nuage sur les serveurs de Oracle afin de garantir un service de haute qualité à son grand nombre d’utilisateurs. Le service de vidéoconférence dans le nuage est devenu populaire en cette période de crise grâce à la possibilité accueillir des appels vidéo gratuitsun outil qui s’est avéré essentiel pour réduire virtuellement la distance imposée pour limiter les infections à coronavirus.

Début avril 2020, Zoom a déclaré sur son blog qu’il avait atteint le chiffre extraordinaire de 300 millions d’utilisateurs qui ont fait appel à ses services au quotidien. Une petite surveillance de la société qui a défini utilisateurs ce qui est réellement participants aux vidéoconférences auxquelles, sur Zoom comme sur d’autres services, vous pouvez accéder sans avoir besoin d’un login avec des justificatifs d’identité et sans enregistrement.

Lorsque nous nous sommes rendu compte de cette erreur, nous avons adapté le texte (du billet de blog, éd.) aux « participants ». C’était un véritable oubli de notre part.« , explique-t-il ensuite dans une note. Malgré cela, l’utilisation a augmenté de manière significative : de 10 millions de participants aux vidéoconférences quotidiennes en décembre 2019 à la 300 millions d’euros enregistrés en avril 2020.

Pour pouvoir gérer tous ces utilisateurs, Zoom avait besoin d’un une capacité supplémentaire immédiate d’utilisation du nuage a donc choisi de s’appuyer sur les services offerts par Oracle Cloud et de tirer parti de ses avantages en termes de performances, d’évolutivité, de fiabilité et de sécurité avancée.

Pour cette raison, et afin de mieux concurrencer Google et Facebook, la société a dû transférer sept PetaBytes de données par jour sur les serveurs Oracle Cloud pendant environ une semaine. Une masse de données qui équivaut à environ 93 ans de vidéo haute définitionpar jour. Une fois la migration terminée, la plateforme Zoom a pu prendre en charge la participation simultanée de millions de participants sur Oracle Cloud. “Nous sommes heureux de collaborer avec Zoom, à la fois en tant que fournisseur de leur infrastructure que clientà mesure que l’entreprise se développe et continue à mettre en relation les entreprises, les personnes et les gouvernements du monde entier.« a admis Safra Catz, PDG d’Oracle.