Une nouvelle grenouille “fantastique” couverte de verrues découverte à Madagascar

Une nouvelle grenouille verruqueuse “fantastique” découverte à Madagascar | Science News.co.uk

Une équipe de chercheurs dirigée par Carl Hutter, de l’université d’État de Louisiane, décrit une grenouille verruqueuse, qualifiée de “fantastique” par les mêmes chercheurs qui l’ont découverte dans l’étude parue dans Zoosystematics and Evolution. Les chercheurs ont repéré cette grenouille pour la première fois en 2015 et, après analyse, ont réalisé qu’ils avaient affaire à une nouvelle espèce nommée Gephyromantis marokoroko.

Peau couverte de verrues et yeux rouge vif

Les principales caractéristiques de cette nouvelle grenouille ? Une peau étrange entièrement recouverte de verrues et deux yeux rouge vif. Cette grenouille a été découverte dans les forêts pluviales de haute altitude de Madagascar, une région connue pour le grand nombre d’animaux amphibies, souvent endémiques à cette seule région, qui ont été découverts au fil des ans.
C’est un endroit, le parc national d’Andasibe-Mantadia, qui a été très bien exploré, ce qui rend cette nouvelle découverte d’autant plus excitante.

Direction particulière

En plus de sa peau verruqueuse et de ses yeux rouges, le Gephyromantis marokoroko se caractérise également par un cri assez particulier avec deux ou quatre pulsations suivies d’une longue note. L’appel est très silencieux et, si vous vous trouvez à plus de quelques mètres, il devient déjà inaudible. Les chercheurs ont utilisé divers appareils tels que des enregistreurs de terrain et des microphones spéciaux pour étudier le cri de cette grenouille.

Grenouille de nuit

C’est une grenouille nocturne : elle ne sort de son terrier que dans de rares cas, par exemple en cas de très fortes pluies. Pour cette raison, sa découverte a été très difficile et plusieurs expéditions ont été menées pour le trouver. Cela suggère qu’il s’agit d’une espèce en voie de disparition.
Physiquement, la grenouille a un dos très rugueux et granuleux et une peau brun foncé avec plusieurs stries rouge vif. L’identification de la nouvelle espèce s’est basée sur les différences d’ADN identifiées par les chercheurs après analyse en laboratoire.

Hot news

A ne pas manquer