Un scientifique quitte la NASA et envisage de terraformer Mars.

Crédit : Dotted Yeti, Shutterstock, ID : 1793547742

Jim Green, physicien et scientifique américain, après avoir passé quarante ans à la NASA et avoir pratiquement tout vu, comme le rapporte le New York Times, a quitté l’agence et, surtout, a fait des déclarations intéressantes au célèbre journal américain concernant ses futurs projets d’étude. Parmi celles-ci figure la possibilité, que le scientifique estime réelle, de concevoir un bouclier magnétique pour rendre Mars habitable.

Bouclier magnétique entre Mars et le Soleil

Dans le passé, il avait déjà évoqué la possibilité de créer un énorme bouclier magnétique entre Mars et le Soleil afin de modifier “artificiellement” l’atmosphère de la planète, en pratique pour qu’elle retienne davantage de chaleur et la rende ainsi habitable pour nous. Green revient sur le sujet et explique que c’est faisable. Il s’agirait d’une sorte de “terraformation” de la planète rouge pour augmenter la pression atmosphérique et donc sa température.

Pression atmosphérique sur Mars

Actuellement, la pression atmosphérique sur Mars est beaucoup plus faible que sur la Terre et représente environ 1 % de celle de la Terre. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles Mars est une planète inhospitalière pour la vie. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles Mars est une planète inhospitalière pour la vie.
Le scientifique explique qu’à l’aide d’un bouclier spatial magnétique, une magnétosphère suffisamment grande pourrait être créée autour de Mars, ce qui permettrait d’atteindre, au moins dans un premier temps, une pression de 60 millibars, un niveau encore faible étant donné que sur Terre la pression atmosphérique est au moins 10 fois supérieure.

La pression augmenterait de plus en plus

Mais ce n’est que le début, comme le suggère Green. Ensuite, la pression augmenterait de plus en plus, et avec elle la température, et des processus naturels s’enclencheraient qui conduiraient à une croissance toujours plus luxuriante des plantes (éventuellement transportées par la Terre dans un premier temps).

Construction d’un bouclier magnétique dans l’espace

Pour y parvenir, il faudrait toutefois surmonter un énorme obstacle : la construction d’un bouclier magnétique dans l’espace, éventuellement autour de Mars. M. Green explique qu’il travaille sur ce projet depuis environ deux ans et qu’il publiera bientôt une étude. Mais il révèle également qu’il sait déjà qu’elle ne sera pas très bien accueillie, car l’idée de terraformer Mars n’a jamais vraiment été acceptée par la communauté scientifique.

Le processus de terraformation pourrait également affecter Vénus

La possibilité que des changements globaux ou quasi globaux puissent être déclenchés sur une planète dans un délai “acceptable” relève encore de la science-fiction pour la majorité de la communauté scientifique. Mais selon Green, ce n’est pas le cas. Au contraire, le processus de terraformation pourrait aussi concerner Vénus en utilisant une méthode similaire à celle qu’il envisage pour Mars. Dans le cas de Vénus, le bouclier réfléchirait la lumière et abaisserait la température globale de la planète, la rendant habitable.

Hot news

A ne pas manquer