Un nouveau dispositif permet de détecter en quelques minutes les lésions cérébrales traumatiques

Le dispositif créé par les chercheurs permet de découvrir en quelques minutes les lésions cérébrales traumatiques (crédit : Abbott Laboratories)

Un test sanguin pourrait détecter une blessure à la tête en moins de 15 minutes. C’est ce qui a été décrit dans une nouvelle étude parue dans le Journal of Neurotrauma et réalisée par David Okonkwo, directeur du centre d’essais cliniques de neurotraumatologie de l’université de Pittsburgh.
Selon l’équipe de chercheurs, il est possible de détecter la présence et le niveau de la protéine d’acide glial fibrillaire (GFAP) et, grâce à cette détection, il est possible de déterminer avec un excellent niveau de précision le degré de gravité d’une lésion cérébrale.
Cette méthode pourrait être utile pour détecter les lésions cérébrales traumatiques en quelques minutes et sans tomographie par ordinateur, ce qui permettrait d’économiser non seulement du temps mais aussi des millions de dollars en frais médicaux.

Les chercheurs, aidés par les techniciens des Laboratoires Abbott, ont également créé un appareil portable avec une cartouche interne pour mesurer la PPAG dans le sang. Cette nouvelle méthode, associée à ce nouveau dispositif, pourrait faire comprendre aux médecins, même dans les situations d’urgence, si une personne a besoin d’un traitement supplémentaire en raison d’une lésion cérébrale traumatique : « Que vous testiez un soldat blessé au combat ou un patient dans un petit hôpital rural aux ressources limitées, les travailleurs de la santé peuvent disposer des informations essentielles dont ils ont besoin – en quelques minutes – pour traiter la lésion cérébrale de chaque patient », explique M. Okonkwo.
Dans le passé, la protéine S100B, une protéine similaire à la GFAP, avait également été considérée comme un marqueur diagnostique des lésions cérébrales traumatiques, mais cette dernière s’est alors révélée plus efficace.

What’s your Reaction?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Hot news

Les poissons ont dû s’adapter au continent à cause des énormes marées il y a 400 millions d’années…

Crédit : vinsky2002, Pixabay, 4295459En utilisant des modèles mathématiques complexes pour simuler les marées de la Terre il y a environ 400 millions d'années,...

Planètes habitables dans la Voie lactée, nouvelle estimation du SETI de 300 millions

Représentation graphique du télescope spatial Kepler de la NASA qui a recueilli des données de milliers d'exoplanètes (crédit : NASA/Ames Research Centro/W. Stenzel/D. Rutter)Une...

The Witcher : nouveaux détails sur la deuxième saison

En attendant que la deuxième saison de The Witcher atterrisse enfin sur Netflix, voici quelques nouveaux détails sur la série. Sans aucun doute, la première...

Voici à quoi ressemblent les robots tueurs de la série Loki

Il a été confirmé que "The Incinerators" fera partie de la série Marvel qui raconte les aventures spatio-temporelles de Loki. Depuis ses débuts dans le...

A ne pas manquer

Les poissons ont dû s’adapter au continent à cause des énormes marées il y a 400 millions d’années…

Crédit : vinsky2002, Pixabay, 4295459En utilisant des modèles mathématiques complexes pour simuler les marées de la Terre il y a environ 400 millions d'années,...

Planètes habitables dans la Voie lactée, nouvelle estimation du SETI de 300 millions

Représentation graphique du télescope spatial Kepler de la NASA qui a recueilli des données de milliers d'exoplanètes (crédit : NASA/Ames Research Centro/W. Stenzel/D. Rutter)Une...

The Witcher : nouveaux détails sur la deuxième saison

En attendant que la deuxième saison de The Witcher atterrisse enfin sur Netflix, voici quelques nouveaux détails sur la série. Sans aucun doute, la première...