Sur Twitter, vous ne pouvez plus échapper au profilage pour la publicité

twitter

Suppression de la possibilité d’empêcher le réseau social d’échanger certaines informations sur les utilisateurs avec ses annonceurs. L’Union européenne, le Royaume-Uni et les États de l’AELE sont exclus de ce changement.

Twitter a supprimé la possibilité pour les utilisateurs de cesser de partager des informations privées que le réseau social peut exploiter à des fins commerciales. Jusqu’à présent, ce paramètre empêchait Twitter de partager certaines données utilisateur utiles pour le profilage des fournir des annonces personnalisées.

Pour les utilisateurs de Twitter, les informations sur le les publicités vues ou ayant interagi avec sera partagé par défaut sans possibilité de désactiver le partage. C’est un pas en arrière dans le domaine de la vie privée, explique l’entreprise dans son blogsera utilisé pour montrer lal’efficacité de la publicité sur le réseau social. En d’autres termes, Twitter demande à ses utilisateurs sacrifier leur vie privée pour l’aider à démontrer que ses utilisateurs regardent et interagissent réellement avec les publicités, pour lesquelles les annonceurs paient et qui alimentent les caisses du réseau social.

Dans les paramètres de Twitter, dans la section « Privacy and Security », il y a une entrée intitulée « Personnalisation et données”. Dans ce menu, Twitter a supprimé la possibilité de contrôler le partage des des données sur les publicités affichées dans les applications mobiles.

Autres paramètres de confidentialité, tels que la désactivation du suivi des données sur le web ou des annonces personnalisées sont toujours disponibles. Twitter continuera également à ne pas partager le nom, l’adresse électronique, le numéro de téléphone ou le nom de ses utilisateurs.

Un porte-parole de la société a déclaré que « Cette mise à jour s’inscrit dans le cadre de nos travaux en cours sur la transparence et le contrôle. Nous voulons nous assurer que les gens comprennent les cadres que nous fournissons, ce qu’ils font et comment les utiliser.”.

Bien qu’annoncé publiquement, le changement ne concernera que les clients de Twitter qui ont été enregistrés avant la date de la dernière mise à jour et sont situés dans l’Union européenne, dans un État de l’AELE ou au Royaume-Uni. Actuellement, Twitter ne partagera pas les informations de ces utilisateurs avec ses partenaires mais, malgré cela, nous attendons maintenant des réactions des associations de consommateurs, des garants de la vie privée et des utilisateurs.

[[Article modifié le 9 avril à 18h40 par l’ajout d’une précision sur les utilisateurs concernés.]