Samsung présente les écrans du futur : incurvés, pliables, enroulables

Parmi les technologies d’affichage les plus avancées, on trouve de nouveaux écrans OLED aux formes variées, y compris des courbes. Les OLED offrent normalement des images nettes et lumineuses, des bords fins et des noirs parfaits, et sont en moyenne de meilleure qualité que les LCD. C’est sur cette base technologique que Samsung Display, la branche de l’entreprise sud-coréenne qui conçoit de nouveaux types d’écrans, a développé et présenté ses innovations lors de la récente Display Week, qui s’est tenue à San Jose, en Californie.

À la foire californienne, la société sud-coréenne a présenté tout et plus encore : Des “Tri-Folds”, tels que le “Flex G” qui se plie deux fois vers l’intérieur et le “Flex S” qui se plie deux fois vers l’intérieur et deux fois vers l’extérieur, comme une sorte d’origami numérique, qui dépassent les limites de la charnière unique déjà vues dans les plis “papillon” et “clamshell”, aux nouveaux écrans OLED de 7, 12,3 et 15,7 pouces destinés à être installés comme tableaux de bord numériques pour les voitures, y compris les voitures incurvées. Pratiquement rien de tout cela n’est prêt pour le marché, mais presque tout est déjà au moins à la deuxième présentation. Cela signifie que nous avons dépassé le stade du “concept” et que nous entrons dans celui du prototype industriel. Ces écrans sont donc les écrans de l’avenir.

Écrans qui s’enroulent verticalement

L’écran qui s’enroule est encore en phase de conception, c’est-à-dire en phase de planification, mais il est déjà prometteur. En pratique, l’écran OLED roule littéralement vers le haut, dans le sens vertical, et non plus horizontal.

Il s’agit d’un écran de 6,7 pouces qui pourra optimiser la lecture de documents textuels ou la navigation sur le web puisque l’écran s’étend vers le haut. Il existe également un écran coulissant de 8,1 pouces qui s’étend à la fois verticalement et horizontalement et atteint 12,4 pouces. En fait, il sera utilisé pour créer des smartphones qui deviennent littéralement des tablettes.

Des écrans OLED pliables pour les jeux

Les écrans pliables à charnière unique sont encore rares, mais ils ne sont pas une nouveauté. Au contraire, cette technologie est déjà assez mature et il existe plusieurs modèles de smartphones pliables sur le marché. Samsung a toutefois montré une autre application possible à la Display Week : les consoles de jeu portables.

Imaginez une sorte de Nintendo Switch avec les manettes sur les côtés et l’écran au milieu, sauf que l’écran peut être ouvert pour devenir beaucoup plus grand. Pas une nouvelle technologie donc, mais une nouvelle application d’une technologie existante.

Affichages automobiles

Enfin, il y a le nouveau segment du marché automobile : grâce à l’impulsion de Tesla, tous les constructeurs automobiles placent désormais un ou plusieurs écrans numériques dans le tableau de bord de leurs voitures, parfois même des écrans géants.

Lors de la Display Week, Samsung a dévoilé trois écrans OLED de 7, 12,3 et 15,7 pouces destinés au marché automobile. Les écrans ont été exposés dans l’OLED Auto Zone, qui simule l’intérieur d’une voiture : l’écran fournit des informations de conduite typiques de l’instrumentation d’une voiture. Le design est intégré et suit les lignes courbes du tableau de bord.

Hot news

A ne pas manquer