Les règles du jeu du poker Omaha

Le poker Omaha, aussi appelé hold’em Omaha, est un style de poker joué avec cinq cartes communes et quatre cartes fermées – à la différence du Texas hold’em, qui compte seulement deux cartes fermées chez chaque joueur. Pour gagner, il faut réaliser la meilleure main possible avec deux de ses cartes fermées et trois des cartes communes précisément. C’est un jeu avec plus d’enjeux et de suspens que les autres types de poker, ce qui en fait une variante de plus en plus répandue, présente dans les plus grands tournois.

Voici les règles du jeu du poker Omaha.

Différents types d’Omaha

règles du jeu du poker Omaha

Le terme Omaha peut désigner plusieurs types de poker. Dans le poker Omaha hi-lo, le joueur qui a la main la plus basse à l’abattage gagne la moitié du pot. On l’appelle aussi l’Omaha 8-or-better, eight-or-better, ou encore Omaha/8. C’est une variante peu répandue, mais qui demande de l’habileté pour choisir quelle voie prendre (high ou low).

Que ce soit en hi-lo ou en Omaha classique, les parties se jouent la plupart du temps en pot-limit. On parle alors de PLO : pot-limit Omaha. La relance maximale est donc égale à la valeur du pot sur le moment, au maximum. Cela permet d’éviter de voir la valeur du plot flamber en cours de partie. C’est la version la plus répandue du poker Omaha, notamment en Europe, que ce soit en ligne ou en casino. Le PLO se joue le plus souvent en high : c’est le joueur qui a la meilleure main qui gagne. On vise alors à obtenir des nuts, c’est-à-dire le meilleur jeu possible, un jeu imbattable.

Il existe également des versions du Omaha en no-limit, mais elles sont très rares, car les pertes peuvent s’avérer trop difficiles pour les joueurs perdants. De façon plus anecdotique, le Omaha 5, ou Big O, se joue avec cinq cartes au lieu de quatre.

Poker Omaha : les règles de base

Le poker Omaga se joue avec des cartes communes. Il y a 2 à 10 joueurs autour de la table, et on remporte des jetons en gagnant le pot. Pour cela, il faut être le dernier joueur en lisse après que tous les autres se soient couchés, ou avoir la meilleure main à l’abattage. Il est facile d’obtenir des combinaisons beaucoup plus puissantes en Omaha qu’en Texas hold’em. Une double paire est par exemple une valeur plutôt moyenne, il est préférable de viser des nuts à la river. Le bluff est bien sûr permis, mais mieux vaut être vigilant !

Déroulement d’une partie

règles du jeu du poker Omaha

Pour connaitre en détail les règles du jeu du poker Omaha vous pouvez vous référer à ce site, spécialiste du poker omaha en ligne. En voici une synthèse :

  1. On place un bouton de dealer face à un joueur, pour désigner le donneur non-joueur. Il se déplacera dans le sens des aiguilles d’une montre au fil des parties. Idéalement, on évite les mains de départ avec quatre couleurs différentes, des cartes trop distantes les unes des autres, ou identiques. Le joueur qui est sur le bouton (le dernier à parler) est en position de force, car il peut estimer la main de ses adversaires et prendre une décision en conséquence.
  2. Le joueur à la gauche du donneur dépose sa petite blinde. Le second joueur à gauche pose la grosse blinde (qui équivaut à deux fois la petite blinde). Les autres joueurs enchaînent en déposant leur mise qui doit au moins équivaloir à la grosse blinde. On distribue alors les cartes, face cachée, une à la fois, jusqu’à ce que chaque joueur ait quatre cartes.
  3. A lieu alors le premier tour des enchères, appelé préflop. Cette étape se déroule comme en Texas hold’em. Les joueurs peuvent choisir de checker, suivre, relancer ou se coucher.
  4. Le donneur de carte dévoile le tableau : c’est le flop. S’ensuit une deuxième tour d’enchères.
  5. On dévoile une nouvelle carte : c’est le tournant, ou turn. Encore un tour d’enchères.
  6. Une nouvelle carte est dévoilée : c’est la rivière, ou river. A lieu à présent le quatrième et dernier tour d’enchères.
  7. A ce stade, les joueurs doivent constituer la meilleure main possible selon une combinaison de cinq cartes : deux cartes de leur main et trois cartes du tableau exactement. Vient alors le moment de l’abattage, ou showdown. En high, le joueur avec la meilleure main remporte le pot. S’ils sont deux à égalité, les vainqueurs se partagent le pot.

Les tirages

Le Omaha a la particularité de proposer plusieurs tirages différents simultanément, grâce aux cartes plus nombreuses qu’au Texas hold’em. Les combinaisons gagnantes doivent se révéler très fortes pour espérer remporter la mise. Un joueur peut donc se retrouver à jouer à la fois un tirage couleur et un full par exemple. Il faut donc prendre le temps de la réflexion pour espérer remporter la partie.

Le Omaha est un poker plus abouti que le Texas hold’em. Il demande plus de réflexion pour choisir des combinaisons gagnantes et avoir des nuts.

Hot news

A ne pas manquer