Pomme : entre Mac M1 et iOS, la clé est dans l’écosystème

Lorsque nous parlons d’ordinateurs, il semble toujours que nous faisons un pas en arrière, au siècle dernier, à une époque antérieure, où nous travaillions, communiquions, jouions, d’une autre manière. Aujourd’hui, nous savons que nous sommes dans une
monde différent, mais ces « vieilles » machines n’ont pas quitté notre horizon. C’est vrai, nous faisons beaucoup de choses avec nos smartphones, nos tablettes, nos montres intelligentes, avec nos voitures super-connectées ou avec
Des téléviseurs intelligents. Mais nous ne pouvons pas encore vivre sans ordinateur. Nous les avons au travail et à la maison, dans les écoles et les clubs, nous en avons besoin pour beaucoup de devoirs même s’ils ne sont plus « centraux » en tant que
temps. Oui, parce qu’ils ne sont pas « mobiles », ou s’ils le sont, ils ne sont pas comme un smartphone très léger ou une tablette lumineuse, ils ne peuvent pas vraiment être « toujours » avec nous, peu importe combien ils se disent « personnels » ils ne le sont pas.
sont comme les dispositifs dans nos poches ou sur nos poignets. En bref, les ordinateurs sont toujours là et ils le seront encore longtemps, car pour certaines tâches, pour certains emplois, pour certaines tâches personnelles ou de
Les divertissements, leur grand écran, leur capacité de mémorisation, leur puissance et leur rapidité, sont toujours irremplaçables.

Il est clair que la révolution des tablettes a changé le scénario de l’informatique personnelle de manière radicale, mais il est tout aussi vrai que le remplacement d’un appareil portable par un appareil de bureau n’a eu lieu que partiellement. Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est donc un monde dans lequel nous n’allons pas vers un seul objet capable de tout faire, mais vers une multiplication d’appareils dédiés à différentes tâches, qui ont cependant un environnement commun qui leur permet de communiquer et qui nous permet de passer facilement d’un appareil à l’autre et de continuer à faire ce que nous faisions auparavant. « Ecosystème » est le mot clé et tous les géants du monde numérique se sont entraînés autour de ce thème ces dernières années, avec des résultats de plus en plus intéressants. Nous sommes dans un monde d’écosystèmes parallèles, il n’y en a pas et il n’y en aura pas un seul dans lequel nous pourrons tous partager nos expériences, les systèmes d’exploitation restent différents, même s’ils peuvent communiquer dans une certaine mesure entre eux, et nous devons encore choisir dans quel écosystème fonctionner avec nos appareils. Il est clair que le travail qu’Apple accomplit depuis quelques années maintenant consiste à disposer de l’écosystème le plus solide, le plus complet, le plus compact et le plus efficace du nouveau monde numérique. Et il est clair que les résultats qu’elle a obtenus jusqu’à présent sont à la hauteur des attentes. L’entreprise américaine n’a jamais cessé d’innover sur le plan technologique et le travail effectué autour de ses puces est tel qu’il lui permet, aujourd’hui, de se présenter sur le marché.
offrant une gamme d’ordinateurs, le Mac, qui sous ses différentes formes est vraiment extraordinairement riche. Et capable d’offrir une expérience complète à travers l’écosystème qui unit les smartphones, les tablettes,
smartwatch, les décodeurs de télévision, les systèmes de voiture, les terminaux audio intelligents et bien plus encore. Un écosystème dans lequel l’ordinateur personnel n’est pas le centre, mais un des éléments de l’ensemble, une possibilité non
une nécessité, une plate-forme mais pas une base. Les nouveaux Macs présentés ce soir, l’Air, le Mini, le Pro, sont évidemment plus puissants, plus efficaces, plus écologiques, plus rapides, ils ont des fonctionnalités qui, soutenues par la
nouvelle puce M1, en faire, sur papier bien sûr, les meilleurs Macs jamais proposés.

Mais c’est l’intégration dans l’écosystème, la possibilité d’exécuter des applications qui se trouvent sur les smartphones et les tablettes, qui rend ces nouveaux ordinateurs encore plus intéressants, car ils rendent encore plus intégré ce qui était déjà un monde intégré. Le « jardin fermé » a toujours été la caractéristique des produits Cupertino, c’était la « philosophie » de Steve Jobs, cela a rendu son entreprise unique et différente de toutes les autres. Aujourd’hui, ce jardin est beaucoup plus grand,
beaucoup plus large et beaucoup plus riche en possibilités, mais toujours isolée, fermée, autonome, alternative à toutes les autres hypothèses de la vie numérique. Mais c’est aussi le plus beau jardin en circulation et tous les autres
Les entreprises savent que le défi avec Apple, en fin de compte, ne concerne pas les produits individuels, le PC le plus beau et le plus puissant ou le smartphone le plus innovant, mais l’écosystème, la possibilité d’en construire un aussi.
efficace, complet et riche.

What’s your Reaction?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

Hot news

Miley Cyrus est sobre depuis « deux semaines » (après avoir rechuté pendant la pandémie)

L'ancienne starlette de Disney a avoué être alcoolique. Mais maintenant, elle est à nouveau "clean". Elle ne pense pas avoir un problème avec la...

Vanessa Hudgens aperçoit le joueur de MLB Cole Tucker en train de se tenir la main après avoir publié un article sur la « nuit...

L'athlète de 24 ans est un arrêt-court pour les Pirates de Pittsburgh. La star du Princess Switch, 31 ans, s'est moquée samedi dans un message...

Charli D’Amelio devient la première star de TikTok à atteindre 100 millions de followers : « C’est un rêve »

La star de TikTok a franchi une nouvelle étape après avoir perdu un million d'adeptes la semaine dernière à la suite des réactions suscitées...

Kristin Cavallari partage des photos rares de sa fille Saylor à l’occasion de son 5e anniversaire : « My Bestie, My Mini Me »

"Je vous suis reconnaissante chaque jour", a écrit Mme Cavallari à propos de sa fille. Kristin Cavallari souhaite un bon anniversaire à sa fille...

Le design du Steppenwolf de la Justice League originale de Snyder a été coupé pour être trop effrayant

Le réalisateur Zack Snyder révèle que son dessin original pour Steppenwolf a été coupé dans Justice League parce que Warner Bros le jugeait trop...

A ne pas manquer

La reine Elizabeth a-t-elle déjà vu The Crown ?

La quatrième saison de la série Netflix a provoqué de mauvaises réactions de la part de la famille royale. Mais si Sa Majesté a...

Miley Cyrus est sobre depuis « deux semaines » (après avoir rechuté pendant la pandémie)

L'ancienne starlette de Disney a avoué être alcoolique. Mais maintenant, elle est à nouveau "clean". Elle ne pense pas avoir un problème avec la...

Vanessa Hudgens aperçoit le joueur de MLB Cole Tucker en train de se tenir la main après avoir publié un article sur la « nuit...

L'athlète de 24 ans est un arrêt-court pour les Pirates de Pittsburgh. La star du Princess Switch, 31 ans, s'est moquée samedi dans un message...

Charli D’Amelio devient la première star de TikTok à atteindre 100 millions de followers : « C’est un rêve »

La star de TikTok a franchi une nouvelle étape après avoir perdu un million d'adeptes la semaine dernière à la suite des réactions suscitées...