Parker Solar Probe s’approche du Soleil à une vitesse record, atteignant 586 000 km par heure

Crédit : Naeblys, Shutterstock, ID : 1294761022

La sonde Parker Solar Probe, lancée par la NASA en 2018 pour étudier le soleil, a achevé une oscillation record autour de notre étoile. La sonde, qui se trouve sur une orbite planifiée et qui se rapprochera de plus en plus du Soleil, s’est lancée à une vitesse record lors de sa dixième approche progressive de l’étoile. La vitesse moyenne de la manœuvre était si élevée qu’elle aurait pu couvrir la distance entre la Terre et la Lune en moins d’une heure. Nous parlons d’une distance d’environ 380 000 km.

Avec cette nouvelle approche, la sonde n’est plus qu’à 8,5 millions de km de la surface du soleil. À un moment donné, la sonde se déplaçait à une vitesse maximale de 586 864 km par heure. Toutefois, la manœuvre prendra fin le 26 novembre et la sonde devrait bientôt renvoyer diverses données relatives à cette approche, notamment des données sur la structure du vent solaire et l’environnement poussiéreux entourant notre étoile. Les données doivent être envoyées entre le 23 décembre et le 9 janvier de l’année prochaine.

En 2025, elle devrait atteindre son approche la plus proche du soleil, à environ 6,9 millions de km de sa surface. La vitesse qu’il a atteinte pendant ces jours ne sera pas un record absolu car lors de son approche maximale en 2025, il devrait atteindre une vitesse d’environ 690 000 km par heure (environ 0,064 % de la vitesse de la lumière).
Selon un communiqué de la NASA publié aujourd’hui, la sonde est “en bonne santé” et tous les dispositifs embarqués fonctionnent correctement.

Hot news

A ne pas manquer