Médicaments antiépileptiques et allaitement, les scientifiques produisent une nouvelle étude

Selon une étude parue dans JAMA Neurologieet selon le communiqué de presse qui le présente, les mères qui prennent des anticonvulsifs pour l’épilepsie peuvent soutenir l’allaitement des enfants.

Cette étude intervient à un moment de l’histoire où il n’existe en fait aucun consensus unique au sein de la communauté médicale concernant la positivité de l’allaitement maternel lors de la prise d’antiépileptiques par la mère.

Cependant, comme le précise le communiqué de presse présentant cette étude, les études précédentes n’avaient mesuré que les concentrations de médicaments antiépileptiques dans le lait maternel et non la quantité de ces médicaments effectivement métabolisés par l’enfant.

Dans le cadre de cette nouvelle recherche, les scientifiques du Collège de pharmacie de l’Université du Minnesota ont fait exactement cela : ils ont analysé des échantillons de sang de bébés allaités entre 5 et 20 semaines après la naissance et des échantillons de sang de mères également.

Angela Birnbaum, l’un des auteurs de l’étude, explique les résultats : « Nous avons mesuré directement chez les nourrissons des concentrations de médicaments qui reflétaient l’exposition globale des médicaments au bébé par le biais du lait maternel. Notre étude soutient l’allaitement des mères épileptiques qui prennent des anticonvulsivants. Cela signifie que les prestataires de soins primaires peuvent avoir des conversations mieux informées avec les mères récentes et les femmes enceintes sur les possibilités d’allaiter leur bébé ».