20 avril, 2019

Depuis 2016, le marché de la machine agricole est en perte de vitesse. Cette tendance est d’ailleurs confirmée par le Cema, le syndicat des Constructeurs Européens de Machines Agricoles. Mais si la demande en machines neuves connaît une forte diminution, le marché de l’occasion souffre lui aussi de cet essoufflement. Explications.

Un manque d’investissements

Les concessionnaires de machines agricoles sont unanimes quant à l’état de santé du marché. Les agriculteurs, pour la plupart dans une situation financière insuffisante en comparaison du travail fourni, n’investissent plus dans du matériel neuf. La technologie et les performances des machines modernes ne cessant de s’améliorer, leur coût lui n’a fait qu’augmenter. Découragés par des investissements qu’ils mettront des années à rentabiliser, un nombre grandissant d’agriculteurs préfère se tourner vers des machines d’occasion, plus abordables. Le marché des machines agricoles est en forte baisse depuis de nombreuses années notamment pour les tracteurs qui subissent un déclin de vente depuis plusieurs années.

Un marché fluctuant

La demande sur le marché de la machine agricole est très liée aux lois et normes qui se font et se défont chaque année au fil des décisions gouvernementales. Une machine qui n’était pas rentable à une date donnée à cause de diverses taxes peut d’un seul coup devenir un outil intéressant si les dites taxes disparaissent. Mais les politiques étant très changeantes, les agriculteurs ont tendance à préférer limiter le risque lors de leur investissement dans une machine qui peut potentiellement se retrouver à nouveau soumise à des taxes trop importantes et donc à se tourner vers le marché de l’occasion.

Un manque de moyens

Pour beaucoup de professionnels du secteur primaire, acheter une nouvelle machine signifie se séparer de l’ancienne. En effet, peu nombreux sont ceux qui peuvent se permettre de simplement ajouter un nouvel outil de travail à leur écurie déjà existante. Mais faute de moyens, ces anciennes machines sont bien souvent utilisées au maximum, si bien qu’elles sont parfois trop usées pour être réutilisées. Au lieu d’être remises sur le marché, ces machines sortent du circuit et n’alimentent donc pas le stock des machines d’occasion.

De ces difficultés pour la majorité financières résulte un net manque de machines agricoles d’occasion qui pénalise les agriculteurs ayant besoin d’un nouvel outil ou de remplacer une machine défectueuse. Ce manque d’engins agricoles pourrait représenter un problème bien plus grave qu’il n’y paraît au premier abord, car si les agriculteurs ne pouvaient plus travailler correctement faute de moyens financiers ou de matériel agricole, c’est bien toute une économie qui s’effondrerait.

 

Summary
Le marché de l'occasion du matériel agricole en manque de stock
Article Name
Le marché de l'occasion du matériel agricole en manque de stock
Description
Le marché de vente des machines agricoles est déclin mais le marché de l'occasion n'est pas épargné non plus.
Author
Publisher Name
Maxime