Les énergies solaire et éolienne couvrent 10 % de la demande mondiale : un record en 2020

C’est un record pour l’énergie solaire et éolienne : en 2020, ces deux secteurs ont produit 10 % de l’électricité mondiale, en partie à cause du fonctionnement limité des centrales à charbon dans le monde, selon l’AFP qui a interviewé Dave Jones, un analyste du secteur.
Selon M. Jones, la croissance de l’énergie renouvelable entre 2015 et aujourd’hui est « incroyable », en particulier pour l’énergie éolienne et solaire.
Selon l’analyste, il existe plusieurs grandes économies mondiales, dont les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Brésil, le Japon et la Turquie, qui tirent au moins 10 % de leurs besoins en électricité de l’énergie solaire et éolienne. Pour être encore plus avancée dans ce sens, l’Union européenne fait dériver des énergies renouvelables jusqu’à 33% de ses besoins.

Le pourcentage d’énergie dérivée de l’énergie éolienne et solaire est passé de 4,6 % en 2015 à 10 % dans cette première partie de 2020. Et ce malgré le fait que la Chine elle-même n’a que légèrement réduit sa production de charbon, mais cette réduction est due en grande partie à la pandémie COVID-19, et non à un choix gouvernemental précis.
Cependant, le niveau d’utilisation des énergies renouvelables n’est pas encore assez rapide pour atteindre l’objectif d’augmentation de la température mondiale de 1,5°C imposé par les objectifs de Paris. Selon l’analyste, la seule façon d’atteindre l’objectif est d’utiliser moins de combustibles fossiles dans chaque domaine.