Les aliments à base de soja fermenté sont associés à un risque de mortalité plus faible selon une étude japonaise

Les aliments à base de soja fermenté sont associés à un risque de mortalité plus faible, selon une nouvelle étude publiée dans Le BMJ.
Les aliments à base de soja sont très répandus en Orient, en particulier au Japon, où ils sont consommés ou utilisés sous diverses formes, notamment le natto, le miso et le plus célèbre tofu.

Une équipe de chercheurs japonais a donc commencé à étudier l’association entre tous ces produits à base de soja et les taux de mortalité pour toutes les causes, y compris celles liées aux blessures.
Plus précisément, ils ont analysé les données de 42 750 hommes et 50 165 femmes âgés de 45 à 74 ans, originaires du Japon.
Les données étaient liées à leurs habitudes alimentaires, leur mode de vie et leur état de santé, ainsi qu’à tout décès impliquant ces personnes qui ont été suivies pendant 15 ans.

Les chercheurs ont découvert un lien entre une consommation accrue de soja fermenté et un risque de mortalité inférieur de 10 % pour toutes les causes.
Plus précisément, les chercheurs ont découvert un lien entre les personnes qui mangeaient du natto plus régulièrement et un risque de mortalité par maladie cardiovasculaire plus faible que celles qui ne mangeaient pas cet aliment.

Selon les chercheurs, les produits alimentaires à base de soja fermenté peuvent se targuer de contenir plus de fibres, plus de composants bioactifs et plus de potassium que les aliments complémentaires.
Les chercheurs eux-mêmes soulignent qu’il ne s’agit cependant que d’une étude d’observation qui ne peut établir une cause directe entre la consommation d’aliments à base de soja fermenté et les risques mentionnés ci-dessus.

Toutefois, les chercheurs déclarent dans le communiqué de presse : « Dans cette vaste étude prospective menée au Japon avec un taux élevé de consommation de soja, aucune association significative n’a été trouvée entre la consommation totale de produits à base de soja et toutes les causes de mortalité. Au contraire, une consommation plus importante de produits à base de soja fermenté (natto et miso) a été associée à un risque de mortalité plus faible ».