La dernière mise à jour de Windows 11 comporte un bogue qui affecte la protection LSA.

Windows 11 s’est avéré être un système d’exploitation très complet pour les jeux, bien qu’il n’ait pas été exempt de problèmes et de bogues (en fait, aucun système ne l’est) qui ont été résolus grâce à des mises à jour qui ajoutent également du nouveau contenu ou comblent des failles de sécurité.

Cependant, la dernière mise à jour du système est accompagnée d’un bogue que notre lecteur Javier García nous a signalé et dont plusieurs personnes se plaignent sur les forums officiels de Microsoft, car il provoque le fonctionnement erratique de l’une des protections de Windows Defender, l’antivirus inclus dans Windows lui-même.

Plus précisément, cette faille entraîne la désactivation de Local Authority Protection (LSA), l’une des protections optionnelles incluses dans les fonctions de sécurité d’isolation du noyau. En termes simples, elle nous aide à protéger les informations d’identification que nous avons stockées dans le système d’exploitation de manière plus sûre en empêchant le chargement dans le système de pilotes et d’autres éléments qui n’ont pas de signature sécurisée.

Cette protection est désactivée par défaut dans Windows 11, mais ceux qui souhaitaient optimiser leur sécurité et l’activer ont constaté qu’elle avait été automatiquement désactivée et, lorsqu’ils ont essayé de l’activer, ont rencontré un fonctionnement erratique, comme celui d’un utilisateur appelé Setacraft qui, après l’avoir activée, a constaté que « l’option était toujours activée », a constaté que « l’option était toujours activée, mais elle me demandait toujours de redémarrer, alors j’ai redémarré, et malgré le redémarrage, elle continuait à me dire de redémarrer pour l’activer, alors j’ai essayé de désactiver l’option, de redémarrer à nouveau, d’activer l’option et de redémarrer à nouveau… et elle continue à me dire qu’elle me demande toujours de redémarrer pour l’activer…. et il continue à me dire de redémarrer même si l’option est activée ».

#element746 {
width:100% ;
max-width:399px ;
}
#element746 .image_footer_image {
display : block ;
position : relative ;
height : 0 ;
width:100% ;
max-width:399px ;
padding-top:150.37593984962%;
}
#element746 img {
position : absolute ;
top : 0 ;
left : 0 ;
width : 100% ;
height : 100% ;
}

Image : SetaCraft

Pour le moment, Microsoft n’a pas commenté ce bug et nous, chez Vandal Ware, allons les contacter pour voir s’ils préparent une mise à jour pour corriger le bug ou s’ils ont une solution temporaire autre que de ne pas mettre à jour Windows 11 si vous voulez l’activer (ou de revenir à la version précédente si vous avez déjà mis à jour le système d’exploitation).

A l’avenir, LSA sera activé par défaut.

Cette semaine, nous avons appris que Microsoft prévoit d’activer cette protection LSA par défaut dans Windows 11, une mesure déjà appliquée dans les versions bêta du système d’exploitation et qui sera mise en œuvre dans la version « publique » à l’avenir. Justement, il se peut que la préparation du système à ce changement soit à l’origine de ce conflit.

En ce qui concerne le problème, si vous jouez à des jeux, Microsoft lui-même recommande de désactiver les protections d’isolation du noyau pour gagner en performance (et de les réactiver quand vous avez fini de jouer, ce qui est très fastidieux), donc c’est quelque chose qui en principe ne nous affecte pas trop tant que nous allons avec des pieds de plomb sur l’internet (ce que nous devrions toujours faire).

Maxime Le Moine
Maxime Le Moine
Grand amateur et passionné de technologie, j'ai un faible pour les machines en tout genre. Je vous partage les nouveautés tech pour vous permettre de vous garder à jour dans l'évolution qui ne s'arrête jamais!

Hot news

A ne pas manquer