La consommation quotidienne de noix augmente les bactéries bénéfiques dans l’intestin

Les noix peuvent être très utiles pour réguler le microbiome intestinal selon une nouvelle recherche menée par la chercheuse Kristina Petersen, professeur à l’Université d’État de Pennsylvanie qui a publié son étude sur le Journal de la nutrition.

Manger des noix tous les jours dans le cadre d’une alimentation saine

Selon les résultats obtenus par le chercheur, la consommation quotidienne de noix peut faire partie d’une alimentation saine principalement parce qu’elle provoque l’augmentation de certaines espèces de bactéries présentes dans nos intestins qui, à leur tour, sont associées à diverses améliorations des facteurs de risque de certaines conditions ou maladies comme les maladies cardiaques.

Remplacer la collation par des noix est une bonne idée.

Le chercheur propose donc de remplacer la collation habituellement consommée dans la journée, qui est très souvent faite de malbouffe (à moins de manger des fruits), par des noix, un petit changement qui apporte des avantages considérables.
Plus précisément, le chercheur affirme que le fait de manger aussi peu que deux ou trois onces (environ 60 ou 90 g) par jour peut être un moyen efficace d’améliorer la santé intestinale et de combattre les maladies du cœur.

Ce n’est pas la première étude à mettre en évidence les propriétés bénéfiques des noix, mais c’est l’une des premières qui montre un lien positif entre les mêmes noix consommées chaque jour et la quantité de bactéries bénéfiques dans le tractus gastro-intestinal.

Expériences réalisées sur 42 participants

Le chercheur a analysé les effets de la consommation quotidienne de noix sur 42 participants en surpoids ou obèses âgés de 30 à 65 ans.
Avant de commencer la phase expérimentale, les participants eux-mêmes ont dû suivre un régime alimentaire américain moyen pendant deux semaines.

Les participants ont ensuite été divisés en trois groupes : un groupe dont le régime alimentaire prévoyait la consommation de fruits à coque entiers, un autre groupe qui prévoyait la consommation, en quantités égales, d’acide alpha-linolénique (ALA) et d’acides gras polyinsaturés sans fruits à coque et un dernier groupe qui remplaçait l’acide oléique par une quantité similaire d’ALA présent dans les fruits à coque, ce dernier groupe étant également sans fruits à coque.

Ceux qui consomment des noix ont plus de bactéries bénéfiques dans leurs intestins

Puis, en analysant des échantillons de fèces avant, pendant et à la fin de la période d’essai, les chercheurs ont constaté que ceux qui avaient consommé les noix avaient constaté un enrichissement d’espèces particulières de bactéries intestinales associées à des bienfaits pour la santé.
Parmi eux se trouvaient des bactéries du genre Roseburia…lié à la protection de la paroi intestinale. Ces personnes ont également montré des quantités plus importantes de Eubacteria eligens et Butyricicoccus.

Ils ont également trouvé une plus grande quantité de Eubacterium eligensLe traitement de la pression artérielle par la bactérie de la grippe aviaire est associé à une réduction des facteurs de risque liés à la pression artérielle.
Enfin, ils ont trouvé de plus grandes quantités de Lachnospiraceaeune famille de bactéries associées à la réduction de la pression artérielle, du cholestérol total et du non-HDL (le  » mauvais  » cholestérol).

Article précédentGoogle a changé le style des résultats de recherche, encore une fois
Article suivantLa maladie de Parkinson, nouvelle technique de stimulation des neurones qui la fait régresser chez la souris