La 6G arrive en avance en Corée du Sud

La Corée du Sud veut devancer tout le monde et anticiper le lancement de la prochaine génération de téléphonie mobile. Le pays asiatique prévoit de lancer un prototype de système de communication 6G en 2026. En outre, le gouvernement pourrait lancer la commercialisation entre 2028 et 2030.

Pour l’instant, il s’agit encore d’une indiscrétion (provenant du célèbre site asiatique MyDrivers) et aucune indication claire n’est donc disponible sur les caractéristiques du “plan” 6G de la Corée du Sud. Il convient de mentionner que Samsung a effectué un test pour la téléphonie mobile de sixième génération aux États-Unis à la fin de l’année dernière. Le géant sud-coréen a utilisé le prototype d’un système de communication sans fil 6G terahertz afin de réaliser une transmission de données à une distance de 15 mètres. Selon le test, la vitesse de transmission a atteint 6,2 Gbps avec une fréquence de 140 GHz et une bande passante de 2GHz. Insimma : Le travail est déjà en cours dans plusieurs parties du monde sur le nouveau réseau de données.

Samsung : l’avenir de la 6G

Dans le livre blanc “Next Generation Hyper-Connectivity Experience” publié par Samsung en 2020, le géant sud-coréen avait indiqué que l’achèvement et la première commercialisation de la norme 6G seraient réalisés en 2028. Dans le même temps, l’entreprise a déclaré que la commercialisation à grande échelle de la 6G commencerait en 2030.

En 2020, Samsung a écrit que le réseau 6G aurait une vitesse de pointe de 1 000 Gbps et une latence de 0,1 milliseconde. Dans le livre blanc, l’entreprise affirme également que la 6G serait capable de maintenir jusqu’à 10 millions d’appareils connectés par kilomètre carré, grâce à des ondes dont la fréquence est supérieure à 1 THz et à l’intelligence artificielle appliquée aux systèmes de gestion des réseaux.

MediaTek travaille sur un réseau 6G

Lors du CES 2022 à Las Vegas, Mediatek a fait le point sur ses projets pour les réseaux 6G. Selon l’entreprise, la future génération de téléphonie mobile présentera des transmissions plus rapides, 10 à 100 fois plus rapides que la 5G et avec une latence plus faible. En outre, selon Mediatek, la 6G tirera parti des fréquences basses et moyennes, de sorte qu’elle se répandra largement et impliquera également une meilleure gestion de l’énergie.

Enfin, la société a indiqué que le 3GPP (l’organisme qui définit les normes des systèmes de télécommunications) produira la norme 6G finale entre 2024 et 2025. Toutefois, selon Mediatek, la commercialisation de la 6G ne commencera pas avant 2030.

Hot news

A ne pas manquer