L’importance de la classification et de l’étiquetage des produits chimiques

produits-dangereux-etiquetage

Qui dit produits chimiques, dit dangerosité. Pour prévenir tous risques lors de leur manipulation, ils sont classés et étiquetés. Nos conseils pour lire ces informations préventives essentielles.

Reconnaître les risques

Les produits chimiques sont très nombreux, les risques auxquels ils nous exposent aussi. Une classification a été mise en place pour prévenir les utilisateurs des dangers potentiels. L’étiquetage donne ainsi des indications quant aux mesures de sécurité à observer en termes de stockage, d’utilisation et de gestion des déchets.

La classification européenne, dite CLP (Classification, Labelling, Packaging) détermine 28 dangers, répartis en 3 grandes domaines : les dangers physiques, les dangers pour la santé et les dangers pour l’environnement. Au sein de chacun de ces domaines se déclinent des catégories.

Pictogrammes danger GHS.

Les produits chimiques sont classés dans une ou plusieurs catégories de danger en fonction de leurs propriétés, et il devient alors possible d’établir leurs étiquettes.

Une information complète

Les mentions obligatoires de l’étiquetage sont nombreuses. Il s’agit de donner une information complète à l’utilisateur, et de pouvoir tracer le produit en cas de souci. A cette fin, le fabricant et la référence du produit doivent être clairement identifiés.

Au moins l’un des 9 pictogrammes sera apposé. Il peut y en avoir plus si le produit est répertorié dans plusieurs catégories. Ce pictogramme permet d’identifier les dangers potentiels au visuel, par un dessin accompagné d’un code (SGH + un chiffre entre 1 et 9). Des mentions d’avertissements et de dangers viennent compléter les informations, ainsi que des conseils de prudence.

Enfin, il est possible de trouver des renseignements supplémentaires, comme par exemple dissuader le mélange avec d’autres substances ou alerter sur un risque spécifique grave.

Presque tous concernés

La classification et l’étiquetage, dans le respect des normes fixées par le règlement CLP, s’appliquent à la majorité des produits chimiques. Quelques-uns y échappent malgré tout.

Du professionnel au particulier

Les directives de classification et d’étiquetage définies par la règlementation CLP s’appliquent en premier lieu aux professionnels. Les fabricants de produits chimiques sont bien sûr les premiers concernés, mais aussi les revendeurs et les importateurs. La traçabilité du produit doit être contrôlée sur toute la chaîne, de l’élaboration jusqu’à la vente finale au consommateur.

Les utilisateurs sont aussi concernés par ces normes de sécurité. Tous sont exposés aux pictogrammes et recommandations, sur chaque étiquette d’identification industrielle et même sur des produits du quotidien comme les lessives ou les détergents. Il est donc nécessaire, même pour un particulier, de savoir lire les étiquettes.

Les secteurs soumis à d’autres normes

Certains produits ne sont pas concernés par cette règlementation CLP. Pour autant, ils sont tout de même encadrés par d’autres normes et directives. C’est le cas des médicaments, des cosmétiques (parfums, maquillage), des arômes alimentaires et des déchets radioactifs notamment.

La classification et l’étiquetage des produits chimiques est donc une préoccupation majeure pour tous les acteurs du secteur. C’est une question qui touche à la fois la santé publique et l’environnement. Les normes ont évolué pour mieux catégoriser, s’harmoniser au niveau européen et être plus compréhensibles par les utilisateurs.

Summary
L’importance de la classification et de l’étiquetage des produits chimiques
Article Name
L’importance de la classification et de l’étiquetage des produits chimiques
Description
Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la classification des produits industriels dangereux et connaitre comment lire leur étiquetage.
Author
Publisher Name
Maxime