Il y a six ans, un tremblement de terre ultra profond, à 751 km de profondeur, a battu tous les records.

L’étude a été publiée dans la revue Geophysical Research Letters, mais elle concerne un tremblement de terre qui s’est produit le 30 mai 2015 près des îles Bonin, un archipel de petites îles éloignées également connues sous le nom d’îles Ogasawara et situées loin des côtes du Japon dans l’océan Pacifique Nord. Comme le confirme une nouvelle étude, il s’agit de l’un des tremblements de terre les plus profonds jamais enregistrés, probablement le plus profond si l’on considère les données relatives à une seule réplique analysées par les chercheurs.

L’étude produit une nouvelle estimation

Comme le rapporte un nouvel article du National Geographic, l’épicentre du séisme a été trouvé à 680 kilomètres sous terre et cette estimation faisait déjà du tremblement de terre des îles Bonin l’un des plus profonds jamais détectés.
Toutefois, la nouvelle étude produit une nouvelle estimation et calcule qu’une réplique s’est produite à environ 751 km sous la surface de notre planète, pratiquement dans le manteau inférieur, une profondeur que plusieurs géologues et sismologues auraient jugée impossible pour un séisme.

Manteau inférieur

Le manteau inférieur est une limite qui se situe à environ 660 km de profondeur sous terre, mais il ne s’agit pas d’une limite fixe : elle peut varier en fonction de la région du monde. Les scientifiques pensent que sous les îles du Japon, cette frontière commence à environ 700 km.
Les chercheurs qui ont réalisé la nouvelle étude ont utilisé les données de plusieurs enregistrements de répliques autour de cette profondeur, mais l’une d’entre elles a particulièrement attiré leur attention car les données ont montré qu’elle avait dû se développer encore plus profondément, une profondeur estimée par la suite à 751 km.

Le tremblement de terre est ressenti dans toutes les régions du Japon

Le tremblement de terre a été ressenti dans pratiquement toutes les régions du Japon et sa magnitude a été estimée à 7,9. Il y a eu très peu de blessés, tous sans gravité. Il n’y a pas eu de dégâts, à l’exception de quelques ascenseurs bloqués, même si la secousse de la terre a été clairement ressentie.
La grande majorité des tremblements de terre sont superficiels et, comme l’explique National Geographic, on estime que seuls 18 % d’entre eux se produisent à des profondeurs supérieures à 70 km et que 4 % seulement dépassent 300 km. Cette dernière est la limite au-delà de laquelle un séisme est considéré comme profond.

Hot news

A ne pas manquer