Il existe un moyen d’éditer des messages sur Twitter (mais ce n’est pas Twitter)

Brizzly propose un service externe au réseau social et rémunéré pour modifier le contenu publié et en fixer l’autodestruction

Sur Twitter vous tweet publié et fixer l’autodestruction sur une minuterie. Pour ce faire, vous aurez toutefois besoin de l’aide d’un service externe appelé Brizzly+. Lorsque l’oiseau n’arrive pas, l’ours le fait : Brizzly+, en fait, satisfait certains fonctionnalité très recherchée par Utilisateurs de Twitter mais qu’à ce jour le réseau social n’a pas encore intégré sur sa plateforme. Cependant, c’est précisément Twitter qui recommander son utilisation.

Avec un service d’abonnement à partir du coût de 6 dollars par mois ou 60 par an, le client Twitter montre un clone de son propre fil d’actualité permettant à l’utilisateur d’aimer, de tweeter et de retweeter ceux des autres. Parmi les nombreuses fonctionnalités offertes par le service, la plus appréciée est certainement celle qui vous permet éditer un tweet récemment publié. Sur Twitter, cette fonctionnalité n’est pas disponible et souvent les utilisateurs qui remarquent une erreur après avoir posté le tweet sont obligés de le supprimer et de le réécrire, ou d’insérer une correction dans une réponse au post précédent.

Il y a deux façons de tweeter sur Brizzly. La première s’appelle Annulerou « annuler », et selon la déclaration faite à Crise technologique du fondateur de Brizzly, Jason Shellen, fonctionnerait en pausepour une période de temps prédéfinie, le tweet envoyé par l’utilisateur avant sa publication. Si, dans ce laps de temps, compris entre 10 secondes et 10 minutes, l’utilisateur constate l’erreur, il peut annuler la publication du tweet et le corriger.

La deuxième méthode est appelée Refaire un tweet et, dans ce cas, permettra aux utilisateurs de revoir les tweets déjà publiés. Cette fonction supprimera l’ancien tweet et le remplacera par sa copie correcte .

Enfin, parmi les fonctionnalités de Brizzly qui sont si appréciées par les utilisateurs de Twitter figure celle qui permet mettre en place l’autodestruction de vos tweets. La chaîne, on le sait, n’oublie pas et sort souvent des squelettes encombrants dans le placard, comme en témoignent les épisodes qui sont arrivés à James Gunn, licencié par Disney en 2018, ou à Kevin Hart, qui a perdu la conduction des Oscars en 2019 à cause de quelques tweets homophobes.