21 janvier, 2019
Google+ va fermer plus tôt suite à la fuite de données de 52 millions d’utilisateurs

Google prévoit de fermer son réseau social Google+ quatre mois plus tôt après avoir admis une nouvelle fuite de données ayant exposée 52,2 millions de comptes utilisateurs.

Une faille a permis aux développeurs d’applications d’accéder aux noms, adresses e-mail, professions et âges des utilisateurs même s’ils ont spécifié que leur profil devait « non public », a déclaré Google lundi.

La faille exploitée serait directement liée à l’API du réseau social, un outil qui permet aux développeurs d’applications d’extraire des informations afin qu’ils puissent intégrer leurs applications aux services Google.

Les développeurs avaient également accès aux renseignements personnels d’autres personnes dans les « cercles » des utilisateurs concernés même s’ils avaient aussi mis leurs renseignements personnels sur une confidentialité forte.

Google a admis que les données des utilisateurs avaient été exposées pendant six jours à la suite d’une mise à jour du logiciel en novembre. L’entreprise commencera à aviser les utilisateurs touchés, mais elle a insisté sur le fait qu’aucune donnée financière, aucun mot de passe ni aucun numéro d’identification national n’ont été laissés vulnérables.

Il n’est pas clair si la vulnérabilité a été exploitée par les développeurs de la même manière que l’API de Facebook a été utilisée pour collecter les données de millions d’utilisateurs et vendue à Cambridge Analytica.

À la suite de ce pépin, Google a décidé de fermer Google + APIs dans les 90 prochains jours et la frime accélérera ces plans pour fermer l’ensemble du réseau d’août à avril.

Elle avait déjà annoncé son intention de fermer Google + en octobre, lorsqu’elle a avouée une première faille qui avec laquelle 500 000 données personnelles d’utilisateurs avaient été compromises. David Thacker, chef des applications d’entreprise de Google, a déclaré qu’il alertait les clients d’affaires qui pourraient avoir été touchés et en ajoutant pour conclure :

« Nous n’arrêterons jamais notre travail pour construire des solution de protections de la vie privée qui fonctionnent pour tout le monde. »

Le directeur général de Google, Sundar Pichai, doit paraître à Washington mardi et devrait être interrogé par le Congrès sur la prétendue partialité des algorithmes de Google.

 

Summary
Google+ va fermer plus tôt suite à la fuite de données de 52 millions d'utilisateurs
Article Name
Google+ va fermer plus tôt suite à la fuite de données de 52 millions d'utilisateurs
Description
Google prévoit de fermer son réseau social Google+ quatre mois plus tôt après avoir admis une nouvelle fuite de données ayant exposée 52,2 millions de comptes utilisateurs.
Author
Publisher Name
Maxime