Google modifie la confidentialité : les données seront supprimées après 18 mois


Plus de contrôle aux utilisateurs sur la confidentialité de certains produits, suppression automatique des données après 18 mois, navigation incognito plus facile : telles sont les principales mises à jour qui débutent aujourd’hui dans le monde entier et annoncées par Sundar Pichai, PDG de Google.

« Alors que nous améliorons la protection de la vie privée et la sécurité de nos produits, nous continuons à défendre l’importance d’une réglementation équilibrée de l’utilisation des données dans le monde entier, y compris une réglementation adéquate de la protection de la vie privée aux États-Unis », a déclaré M. Pichai dans un courrier officiel. « Pour faire avancer ce travail, nous avons publié une proposition de cadre réglementaire basée sur certaines lois et modèles fabriqués dans le reste du monde, tels que le Gdpr européen », la loi européenne sur la protection de la vie privée en vigueur depuis mai 2018.

Les nouvelles fonctionnalités introduites par Google incluent la suppression des données après 18 mois comme paramètre par défaut dans l' »historique des lieux » et dans l' »activité Web et applications » des nouveaux profils (paramètres qui peuvent toujours être modifiés par l’utilisateur).

Pour ceux qui ont déjà activé ces produits, Google enverra des notifications pour leur rappeler qu’il existe une option de suppression automatique. Cette nouveauté ne s’applique pas à Gmail, Drive et Photo, qui sont conçus – souligne l’entreprise – « pour stocker en toute sécurité vos contenus personnels aussi longtemps que vous en avez besoin ». La société précise également qu’elle ne vend pas « les informations à qui que ce soit ni ne les utilise à des fins publicitaires ».