Février 2020 a été le deuxième mois de février le plus chaud jamais enregistré

Quelques-uns des principaux événements climatiques de février 2020 (crédit : NOAA, cliquer pour agrandir)

Nous nous y attendions tous en quelque sorte : le mois de février qui vient de se terminer a été le deuxième février le plus chaud jamais enregistré sur la planète depuis 141 ans, depuis le début des enregistrements. C’est ce que confirme la nouvelle dépêche de la NOAA des États-Unis.
En outre, l’Europe et l’Asie ont toutes deux connu les hivers les plus chauds de leur histoire, à tel point que l’on peut dire que l’hiver météorologique n’est même pas apparu dans la plus grande partie de l’hémisphère nord.

Selon le communiqué, la température moyenne de la surface de la terre et des océans était de 1,17 °C supérieure à la moyenne du XXe siècle pour février 2020. C’est la deuxième température la plus élevée enregistrée après février 2016.
Une autre chose qui fait réfléchir est que les 10 mois de février les plus chauds jamais enregistrés au niveau mondial ont tous eu lieu depuis 1998.

Ce fut le deuxième hiver le plus chaud jamais enregistré dans l’hémisphère nord et le deuxième été le plus chaud jamais enregistré dans l’hémisphère sud. En premier lieu, la période de décembre 2015 à février 2016, la seule plus chaude que celle qui vient de s’écouler.
L’année 2020, jusqu’à la fin du mois de février, a été caractérisée par une température de surface globale, tant terrestre qu’océanique, supérieure de 1,16°C à celle du milieu du XXe siècle.