Faire du sport à jeun, bonne ou mauvaise idée ?

faire sport à jeun

Pour les adeptes des activités physiques du matin, chacun a sa petite astuce afin de garder la forme. Le jeûne est de plus en plus plébiscité. De nombreuses personnes optent pour une séance de musculation ou de footing dès le réveil. Pour quelles raisons ? Est-ce réellement une bonne idée ?

Le fonctionnement de l’organisme au réveil

Pendant une bonne nuit de sommeil, vous accordez à votre corps une longue période de pose, de relâchement et de jeûne. L’organisme se repose et votre taux de glycogène hépatique est proche de zéro. Cette précieuse molécule des glucides est une véritable source d’énergie rapide. Au réveil, il faut en faire le plein pour que le corps fonctionne normalement.

S’entraîner à courir à jeun oblige l’organisme à puiser dans les réservoirs d’énergie disponibles pour supporter l’effort. Il va donc chercher dans la matière grasse qui est stockée pour assurer le métabolisme durant la pratique de l’activité sportive. Mais attention à ne pas perdurer dans cette voie. Vous risquez une hypoglycémie. L’étape du petit déjeuner sera l’occasion de reproduire ce glycogène hépatique utile pour bien fonctionner.

Alors, faire du sport à jeun, bonne ou mauvaise idée ?

Ce débat n’est pas du tout nouveau. A vrai dire, la réponse n’est généralement pas tranchée par un OUI ou par un NON. Cette pratique a tout simplement des avantages et des inconvénients. L’essentiel, c’est de savoir écouter son corps.

Une chose est sûre, à jeun, vous ne risquez aucun problème de digestion ou de ballonnement, et vous brûlez plus de graisses. Ce faisant, vous favorisez l’optimisation de l’utilisation de vos sources d’énergie. En conséquence, après avoir fait du sport à jeun, l’on ressent un état de bien-être et de légèreté bienfaisant pour le reste de la journée. Le repas qui s’ensuit ne peut être que bien apprécié, avec un plus d’attention au contenu de l’assiette.

Mais l’inconvénient majeur d’une séance musculaire à jeun est de se retrouver en hypoglycémie. Ce risque est accru si l’athlète n’est pas habitué à cette pratique. Une carence en énergie peut provoquer des vertiges, une perte d’équilibre ou de connaissance. C’est pourquoi faire du sport à jeun demande de l’entraînement. Soyez également très vigilant au sujet de votre hydratation. Le corps produit plus de toxines lors de l’exercice physique à jeun.

Les bonnes recommandations

Si vous comptez vous entrainer le matin sans prendre de petit-déjeuner, voici quelques recommandations du site Muscleshop :

Soyez modéré dans vos dépenses d’énergie et évitez d’excéder 30 minutes d’effort. Ne vous éloignez pas trop de votre domicile. Mieux vaut parer à toute éventualité. Il est nécessaire d’apporter un peu d’hydratation à votre corps qui s’en est privé toute la nuit. Prenez donc un verre d’eau avant d’entamer votre entrainement. Emmenez avec vous la bouteille.

Si vous êtes à vos débuts dans le sport à jeun , par mesure de prudence, gardez sur vous une barre de céréales ou quelques fruits secs.

Enfin, prenez votre petit déjeuner dans le quart d’heure suivant l’effort. Dans cet intervalle de temps qui succède à votre entrainement, l’organisme est dans de bonnes dispositions métaboliques pour assimiler les nutriments de manière optimale. C’est le moment de reconstituer vos stocks en prenant un aliment équilibré.

Lire aussi : Les bonnes pratiques du sport à jeun ici.