Découverte d’une glande chez la mante religieuse servant à attirer les mâles – Science News.co.uk

La glande à phéromones de l’espèce Stenophylla lobivertex. (crédit : Journal of Orthoptera Research 30(1) : 31-33doi : 10.3897/jor.30.55274)

Une nouvelle glande à phéromone présente chez une espèce de mante religieuse a été découverte par une équipe de chercheurs qui ont publié les résultats de leurs études dans le Journal of Orthoptera Research.[1]
Les chercheurs ont découvert que les femelles de la mante religieuse Stenophylla lobivertex, une espèce assez rare qui vit habituellement cachée et camouflée parmi la végétation des forêts tropicales amazoniennes, possèdent une glande spéciale qui sert à libérer des phéromones pour attirer les mâles lorsque les femelles n’ont pas encore été fécondées.

C’est un organe en forme de Y qui peut s’étendre jusqu’à 6 mm de long. Les chercheurs la définissent comme une « glande à phéromones avancée » que la mante elle-même peut contrôler au moyen de l’hémolymphe, un fluide particulier qui peut être associé, pour ses fonctions, au sang chez les vertébrés.
Comme l’explique Christian J. Schwarz, entomologiste à l’université de la Ruhr et l’un des auteurs de l’étude, la mante libère, par le biais de cette glande saillante, ses propres phéromones pour attirer les mâles de manière plus efficace et plus ciblée que les autres mantes religieuses qui ne possèdent manifestement pas cet organe particulier.

Cette glande, selon les chercheurs, s’avère très importante pour cette espèce car, étant rare, elle se caractérise par une densité de population assez faible et donc, de la part des femelles, rester infertile est un risque très élevé. C’est précisément pour cette raison qu’en libérant des phéromones, les femelles facilitent la tâche aux mâles.
La Stenophylla lobivertex est une espèce rare : elle n’a été découverte qu’il y a 20 ans, notamment parce qu’il est très difficile de l’apercevoir, car elle se camoufle très bien et ne se reproduit que dans l’obscurité de la nuit.

Notes et

Hot news

A ne pas manquer

Le Faucon et le Soldat de l’hiver : comment la Comtesse a été incluse dans l’intrigue

Le scénariste principal de Le Faucon et le Soldat de l'HiverMalcolm Spellman a révélé comment la Valentina de Julia Louis-Dreyfus est devenue partie intégrante...

Très émouvante : Úrsula Corberó a fait ses adieux à La casa de papel.

La casa de papel s'apprête à faire ses adieux avec sa dernière saison sur Netflix, et Úrsula Corberó a déjà partagé un post émouvant. La...