Coronavirus, Bill Gates : « Tests inutiles aux États-Unis : les résultats arrivent trop tard ».


Aux États-Unis, la plupart des tests de dépistage des coronavirus sont « inutiles » car les résultats sont trop longs à obtenir. C’est ce qu’a déclaré Bill Gates dans une interview à la CNBC, contredisant les propos du président Donald Trump sur l’augmentation de la capacité de test comme élément clé de la lutte contre la pandémie. Le problème, cependant, résiderait dans la difficulté des laboratoires à analyser les échantillons, au point de faire arriver les résultats si tard que les tests eux-mêmes sont pratiquement inutiles, surtout pour identifier de nouveaux foyers.

« Le plus simple », a poursuivi M. Gates, « serait de ne pas accepter de rembourser les frais des tests qui prennent plus de 48 heures pour obtenir le résultat. Et d’ajouter : « Ces tests sont complètement inutiles. Et pour tous ces chiffres sur ce que nous testons, la plupart d’entre eux ne sont qu’un gaspillage complet ».

Les laboratoires de tout le pays accusent un retard dans le traitement et la fourniture de résultats, tandis qu’une vague de cas de coronavirus met à rude épreuve l’ensemble du système de santé. Le délai de livraison des tests Covid-19 peut prendre de plusieurs jours à une semaine, voire plus pour de nombreux patients. Du moins, selon deux des plus grandes entreprises américaines de diagnostic.

« Vous devez avoir la priorité », a poursuivi le co-fondateur de Microsoft. « Vous devez vous assurer que les communautés à faibles revenus, les plus à risque, obtiennent des résultats dans les 24 heures. » Selon lui, le système de contrôle inadéquat est le principal responsable de la propagation de l’épidémie aux États-Unis depuis que le premier cas a été enregistré dans le pays en janvier.

Aux États-Unis, le nombre de tests n’a cessé d’augmenter, atteignant une moyenne de plus de 738 000 par jour. Pourtant, un peu plus de 174 000 d’entre elles sont ensuite traitées au niveau national, soit un peu plus d’un quart. Toutefois, selon Brett Giroir, du ministère de la santé, cela ne serait vrai que pour les contrôles moléculaires et que, de toute façon, le délai d’attente ne dépasserait pas quatre jours.

Selon une enquête du Covid Tracking Project, une organisation bénévole indépendante créée par des journalistes de l’Atlantique, les choses ne se passeraient pas du tout ainsi. Les tests moléculaires, plus fiables que les tests rapides, sont les seuls qui permettraient un réel contrôle de l’épidémie. Quest Diagnostics, l’un des principaux fabricants de ce type de test, a averti dès lundi que le délai de livraison des deux dernières semaines continuait à se ralentir.