Changement climatique, de nombreuses îles indonésiennes vont être submergées selon les scientifiques

Crédit : Kanenori , Pixabay, 6328687

Au moins 115 petites îles du grand archipel indonésien risquent d’être immergées ou presque à l’avenir. L’élévation du niveau de la mer est à l’origine de ce phénomène, une élévation provoquée par le changement climatique en cours. Dans The Conversation Noir, Primadona Purba et Muhammad Maulana Rahmadi, deux chercheurs de l’université de Padjadjaran, en Indonésie, en parlent sur un ton plutôt alarmant.

La côte nord de l’île de Java en danger

Selon les chercheurs, plusieurs instituts, dont l’Agence nationale indonésienne pour la recherche et l’innovation (BRIN), ont calculé qu’une élévation d’un mètre du niveau de la mer serait suffisante pour provoquer une inondation permanente de la côte nord de l’île de Java. Nous parlons de l’un des endroits où la densité de population est la plus élevée au monde.
Aujourd’hui déjà, la montée des eaux a fait couler plusieurs parties de petites îles. Les scientifiques pensent qu’avec la montée des eaux, les vagues seront plus importantes et ne feront que “redessiner” le littoral. Les sédiments terrestres de ce même littoral tomberont ensuite dans la mer, provoquant des inondations dans d’autres zones.

Les îles indonésiennes connaissent la montée des eaux la plus rapide

Les deux chercheurs ont également réalisé une étude récemment publiée dans laquelle ils expliquent que l’île de Rondo, située dans le détroit de Malacca, a perdu 1856 m² de terrain chaque année entre 1993 et 2009. Le taux d’élévation du niveau de la mer dans cette zone a été de 1,3 mm par an au cours de ces années.
Cependant, il existe d’autres zones côtières où le rythme de l’élévation du niveau de la mer est encore plus rapide. Par exemple, l’île de Berhala, dans la partie centrale du détroit de Malacca lui-même, a connu un taux d’élévation de la mer de 3,46 mm par an, tandis que l’île de Nipah, près de Singapour, a connu un taux d’élévation de la mer de 3,48 mm par an. Ces deux îles ont perdu, respectivement, 3178 m² et 3409 m² de littoral par an entre 1993 et 2009.

13 terrains de football perdus sur seulement cinq îles

En ne prenant en compte que cinq îles isolées d’Indonésie, les scientifiques ont calculé qu’en seulement 10 ans, la superficie des terres a diminué de 0,005 km² à 0,09 km², soit une superficie comparable à celle de 13 terrains de football.
Ces calculs ont également été effectués à l’aide d’images satellites. Les scientifiques expliquent que les dommages causés au climat sont désormais irréversibles et que le niveau de la mer augmentera encore de 0,6 m à 1,1 m d’ici 2100. Cela ne signifie pas que nous devons rester les bras croisés : des efforts d’atténuation peuvent être faits. Par exemple, divers arbres, dont des pins maritimes, peuvent être plantés sur des îles à structure sableuse afin de réduire l’érosion et d’améliorer le compactage du sol.

Hot news

A ne pas manquer