Cet astéroïde de 1 km de long passera près de la Terre dans quelques minutes.

L’astéroïde 2003 SD220 (crédit : NASA, Wikimedia Commons)

Un gros astéroïde passera bientôt relativement près de la Terre à 18 h 26, heure italienne, le 17 décembre 2021 (c’est-à-dire dans quelques minutes à compter de l’heure de publication de cet article). Il s’agit de l’astéroïde 2003 SD220, un rocher très allongé, trois fois plus long que l’Empire State Building, qui a une étrange forme de pastèque et a déjà été photographié par le télescope de l’Observatoire d’Arecibo en 2015.
L’estimation de la taille fait état d’une longueur d’un peu plus d’un kilomètre.

C’est une vieille connaissance

L’astéroïde, qui ne représente pas une menace pour notre planète, a néanmoins été inclus dans le groupe des astéroïdes “potentiellement dangereux” par le centre d’exploration Ames de la NASA. Il s’agit toutefois d’une “vieille connaissance”. L’astéroïde s’est approché de nous à plusieurs reprises par le passé et le fera à nouveau à l’avenir.
Outre le passage d’aujourd’hui, le 17 décembre 2021, l’astéroïde s’est en effet déjà approché le 22 décembre 2018. En effet, à cette date, elle est passée encore plus près (0,018 unité astronomique, soit environ 7 distances Terre-Lune) que le passage d’aujourd’hui (0,036 unité astronomique, soit environ 14 distances Terre-Lune).

Il reviendra le 2 décembre 2024

L’astéroïde 2003 SD220 reviendra le 2 décembre 2024 lorsqu’il s’approchera de 0,088 unité astronomique et plusieurs autres fois au cours des prochaines années et décennies.
L’astéroïde a été découvert le 29 septembre 2003 par des astronomes travaillant à l’observatoire de la station Anderson Mesa, en Arizona.

C’est un astéroïde Aten

Il a été inclus dans le groupe des astéroïdes d’Aton. Ce sont des astéroïdes dont l’orbite croise celle de la Terre. Les chercheurs en ont découvert 1841 à ce jour et beaucoup sont également classés comme objets potentiellement dangereux (PHO).
Les PHO sont des astéroïdes dont la distance minimale d’intersection orbitale avec notre planète est inférieure à 0,05 unité astronomique. Malgré cette désignation, plus de 99 % des astéroïdes classés comme “potentiellement dangereux” ne constituent pas une menace pour notre planète, du moins pas avant un siècle ou plus.

Notes

  • Recherche dans la base de données des petits corps
  • (163899) 2003 SD220 – Wikipédia en anglais
  • Hot news

    A ne pas manquer