Après un échec téléphonique, Facebook veut maintenant une montre intelligente

Porteriez-vous un jour une montre Facebook ? Pas n’importe quelle montre, bien sûr, mais une smartwatch qui pourrait nous permettre d’envoyer des messages sur Messenger, WhatsApp et Instagram en même temps ? L’année prochaine, vous devrez peut-être vous décider, car selon le site The Information, qui a entendu au moins quatre personnes au courant du projet, Menlo Park lancera un dispositif portable l’année prochaine. Un nouveau matériel de grande diffusion, après le flop retentissant du Facebook Phone, le téléphone conçu avec Htc et lancé en avril 2013. Un incroyable fiasco, non pas tant pour le smartphone, qui était (à l’époque) un honnête Htc First, mais pour le système d’exploitation personnalisé, Facebook Home, bientôt rangé dans les tiroirs du géant.

Les locaux ne semblent pas réconfortants : en décembre de cette année-là, en effet, le Time a qualifié le malheureux HTC First de l’un des derniers moments les plus ennuyeux pour la technologie. Pourtant, nous vivons dans un autre monde, Facebook a fait des bonds incroyables en matière de matériel – il suffit de penser à l’univers des visières de réalité augmentée et virtuelle, à celui de la filiale Oculus qui a sorti le modèle Quest 2 l’automne dernier, ou aux écrans intelligents de la gamme Portal – et doit se remettre sur ce qui était alors son talon d’Achille : le système d’exploitation et l’expérience utilisateur. D’un autre côté, il peut sembler pour le moins imprudent de se plonger dans un secteur qui n’est certainement pas nouveau, plein d’alternatives, dominé par l’Apple Watch de Cupertino qui détient une riche part du gâteau des livraisons internationales (environ 25% selon Counterpoint) et d’autres acteurs tels que Huawei (10%), BBK (8%), Samsung (8%), Fitbit, contrôlé par Google (6%) et ensuite Amazfit, Garmin, Fossil et d’autres. Pourtant, tous les analystes projettent le secteur loin devant : une estimation d’Acumen Research and Consulting, par exemple, évalue le chiffre d’affaires des smartwatches à 88 milliards de dollars d’ici 2027, car d’autres acronymes toucheront 100 milliards sur les 20 qui valaient en 2019.

Le projet serait suffisamment avancé pour être lancé au début de l’année prochaine. Pourtant, malgré les énormes marges de croissance du secteur où il vaut clairement la peine de mettre un pied, le contexte est consolidé même s’il manque précisément un concurrent capable de miner sérieusement Apple, qui offre actuellement la meilleure expérience possible pour un authentique ordinateur de poignet. Selon les experts, l’objectif de Facebook n’est pas de grimper au sommet, du moins pas au début, mais de se tailler une place pour rattraper le temps perdu en termes de plateforme d’exploitation, pour pouvoir ensuite se recalibrer sur l’ensemble du monde des objets connectés qui peuplent nos foyers (autre business très riche dont, Portail mis à part, Facebook est absent), et surtout avoir un autre moyen de suivre et profiler son « continent » d’utilisateurs, pour vendre une meilleure publicité. En fait, il ne faut pas oublier que le réseau social vit de la publicité : sur les 85,96 milliards de dollars de revenus de l’année dernière (+22%), 84,16 proviennent de la publicité, soit une augmentation de 21%. Et après tout, en commentant les chiffres des 12 mois précédents, Mark Zuckerberg avait laissé entendre qu’il s’engageait à utiliser les énormes liquidités disponibles sur d’autres fronts : « Je suis enthousiaste à propos de notre feuille de route pour les produits en 2021, nous allons mettre en place des moyens nouveaux et importants pour créer des opportunités économiques, construire des communautés et aider les gens, ne serait-ce que pour s’amuser », a-t-il expliqué.

D’une part, donc, la smartwatch de Facebook – qui, au moins au début, ne peut être basée que sur WearOS, le système développé par Google pour les smartwatches Android et essentiellement abandonné depuis quelques années – devrait s’occuper de concrétiser le projet d’intégration des différents services de messagerie que Menlo Park a lancé il y a deux ans : nous devrions en somme l’utiliser comme un seul appareil qui mélangera tout ce qui vient et que nous envoyons depuis WhatsApp, Instagram et Messenger, sans rupture selon la logique de maxichat. Deuxièmement, et c’est encore plus crucial dans les mois qui suivent la pandémie, la montre combinera des fonctions dédiées à la santé et à la forme physique, qui est alors le domaine le plus fréquenté même par les fabricants déjà présents sur le marché (Apple nous lie également, par exemple, un abonnement spécifique au service de streaming Fitness), avec des applications tierces (The Information mentionne même Peloton, les superbikes chers et convoités des VIP et des célébrités pour l’entraînement à domicile).

Une fonctionnalité qu’Apple Watch et d’autres proposent déjà en intégralité (entre autres, l’Apple Watch mangera plus de 50 % du gâteau si l’on parle des ventes mondiales au troisième trimestre 2020). Il faudra donc comprendre quelle sera réellement la stratégie du géant fondé par Zuckerberg, quelle puce sera montée (Qualcomm a sorti son Wear 4100 à la mi-2020 mais au moment du lancement en 2022 serait déjà dépassé), comment elle sera distribuée et vendue, quel type de fonctionnalités seront intégrées qui pourront la distinguer des nombreuses alternatives. Avaler un autre flop, huit ans après le téléphone Facebook, ne serait pas le meilleur. L’aspect social sera évidemment au premier plan. Selon le site, « Facebook espère utiliser des fonctionnalités qui utilisent sa position dans les réseaux sociaux, comme permettre aux utilisateurs de suivre les entraînements avec leurs amis ou de communiquer avec les entraîneurs ». Ou, en fait, se connecter avec le plus grand nombre d’accessoires sur le marché.

« Je ne pense pas qu’elle va concurrencer Apple Watch », a expliqué Mark Shmulik, analyste chez A.B. Bernstein à Fortune, « mais elle pourrait donner à la société la base nécessaire pour se propulser où elle veut en termes de matériel et de systèmes d’exploitation. Alors, Facebook veut-il sortir du coin doré d’un mastodonte qui s’enfonce jusqu’à la taille dans les revenus publicitaires et se diversifier plus qu’il ne réussit avec Oculus et Portal, ou, comme le pensent d’autres experts, les tentatives de dispositifs ne sont-elles que des « hobbies » ? Nous verrons bien. Le fait que cette nouvelle soit passée tout près des échanges de tirs entre Apple et Facebook ces dernières semaines, ces derniers accusant Cupertino de mesures de protection de la vie privée sur leurs appareils qui affecteraient le secteur de la publicité sociale, ne semble certainement pas fortuit. Tactique, peut-être, mais aussi stratégie.

Hot news

Marvel vs DC Comics Quelles sont les machines à sous les plus populaires ?

Depuis longtemps déjà, l'éternel combat de Marvel contre DC Comics s'est porté sur de nombreux domaines tels que les bandes dessinées, les films, les...

WandaVision va décevoir les fans qui ont beaucoup de théories en tête

Depuis la sortie de WandaVision, des milliers de théories ont fait leur apparition sur Internet, ce qui pourrait faire en sorte que la grande...

Le chapitre 9 de WandaVision révélera que la vision est la vraie chose.

L'épisode 8 de WandaVision a laissé quelques inconnues qui seront résolues dans le neuvième et dernier épisode de la série Disney+. A l'attention des Spoilers...

Marvel a mentionné le mot « interdit » sur WandaVision

Marvel a mentionné dans WandaVision le mot "interdit". Cependant, ils avaient une bonne raison de le faire et ont surpris tout le monde. L'avant-dernier épisode...

A ne pas manquer

Superman et Lois : aura-t-il une deuxième saison ?

De nombreux téléspectateurs ont été fascinés par Superman et Loiset se demandent : la série aura-t-elle une deuxième saison ? Et pour votre bonheur, oui,...

Marvel vs DC Comics Quelles sont les machines à sous les plus populaires ?

Depuis longtemps déjà, l'éternel combat de Marvel contre DC Comics s'est porté sur de nombreux domaines tels que les bandes dessinées, les films, les...

WandaVision va décevoir les fans qui ont beaucoup de théories en tête

Depuis la sortie de WandaVision, des milliers de théories ont fait leur apparition sur Internet, ce qui pourrait faire en sorte que la grande...

Le chapitre 9 de WandaVision révélera que la vision est la vraie chose.

L'épisode 8 de WandaVision a laissé quelques inconnues qui seront résolues dans le neuvième et dernier épisode de la série Disney+. A l'attention des Spoilers...