Alexandra Lamy retourne chez sa mère Balasko

Pin It

VIDEO – Retour chez ma mère. La mère, c’est Josiane Balasko, la fille qui a des , c’est Alexandra Lamy. Pour son nouveau film après Barbecue, Eric Lavaine propose une comédie sur les repas de familles qui peuvent dégénérer avec également au casting Mathilde Seigner et Jérôme Commandeur. Le film est en salle ce mercredi. Lors d’une avant-première à Montpellier, Mlactu a pu interroger en direct Alexandra Lamy, via l’application de direct vidéo Plussh.

Alexandra Lamy et le réalisateur Eric Lavaine à Montpellier - Crédit photo T.W.

Alexandra Lamy et le réalisateur Eric Lavaine à Montpellier – Crédit photo T.W.

Pendant le repas au centre du film, on se dit : quelle famille, un peu violente même…

Alexandra Lamy : En même temps, ce film que voulait faire Eric (Lavaine, le réalisateur) tourne autour de la famille. Moi quand j’ai lu le scénario, j’ai déjà trouvé ça très drôle, c’est assez rare pour une comédie sur le papier. Et même si cela n’a rien à voir avec ce que vis avec ma sœur Audrey et Mathilde (Seigner, sa sœur dans le film), on connait tous ces repas du dimanche interminables où il y en a toujours un qui s’engueule et où des choses ressortent. Et ce qui est terrible dans le film c’est que mon personnage ne va pas bien, qu’elle se fait « pourrir » par ses frères et sœurs et que tout ressort.

Et cela devient violent…

Alexandra Lamy : Extrêmement violent. Cela fait ressortir des comportements d’avant, j’étais assimilée comme la « chouchou de la fille » et cela ressort. Et c’est terrible.

Et un autre thème qui m’a beaucoup plu dans ce film est d’imaginer que nos parents, ma mère en l’occurrence, peuvent avoir une vie amoureuse et une sexualité.

Et cette maman c’est Josiane Balasko, si on l’imagine en mère idéale, c’est aussi une actrice idéale ?

Alexandra Lamy : C’était un bonheur. Evidemment j’avais peur et j’avais de l’appréhension. Je suis une grande fan de Josiane Balasko comme les trois-quarts de la France. Quand je l’ai rencontrée, elle m’a vannée, je lui ai répondu et elle m’a répondu « Ah bah on va bien s’entendre ! ». Elle m’a aussi dit que l’on venait de la même école, on a le sens du rythme, de la comédie. Elle a aussi demandé de retourner avec moi, woaw ! Super partenaire ! C’est aussi une sacrée bosseuse, elle aime répéter donc c’est vraiment très agréable de travailler avec elle.

Le personnage de Jérôme Commandeur et les dialogues pendant le Dîner donnent un côté « Dîner de cons » au film.

Alexandra Lamy : Oui avec le côté un petit peu huis clos aussi. Avec le jeu de mots sur Picard, il y a bien un côté un peu Veber (réalisateur du Dîner de cons).

On boit aussi beaucoup de Frontignan dans le film, vous aimez ?

Alexandra Lamy : Moi, j’adore. Le Sud est à l’honneur. Je suis d’Alès alors tourner dans le Sud, c’était très agréable. On était aussi à Aix-en-Provence. Je trouve que dans les comédies, on fait attention de plus en plus à la lumière. Avant nos comédies étaient plutôt grises. Les Anglo-Saxons ont amené ça : on peut faire une comédie avec une belle lumière, de beaux décors, en étant bien habillée. Dans les comédies on a aussi envie de voir le soleil.

Alexandra Lamy était en live grâce à la startup de Montpellier Plussh :

La bande-annonce de Retourne chez ma mère :

Alexandra Lamy à l'affiche de Retour chez ma mère - Crédit photo T.W.

Alexandra Lamy à l’affiche de Retour chez ma mère – Crédit photo T.W.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>