Ministre des Sports à Montpellier: “Le foot français n’est pas pourri”

Pin It

Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat aux Sports était à Montpellier, à Grammont ce matin. La remise en état du stade de la Mosson, mais aussi les soupçons de matchs truqués et les gardes à vue des ex-dirigeants de l’OM étaient à l’ordre du jour pour nos journalistes.

Thierry Braillard face à Rolland Courbis à Grammont à Montpellier

Thierry Braillard face à Rolland Courbis à Grammont à Montpellier – DR

Concernant la remise en état du stade de la Mosson à la suite des inondations, peu d’annocne de la part du secrétaire d’Etat aux Sports Thierry Braillard : « Je ne peux pas sur un claquement de doigts refaire un nouveau stade, déclare le ministre. L’Etat a une Commission qui est venue, il y aura une indemnisation. J’ai vu le maire de Montpellier hier à ce sujet. C’est effectivement dommageable pour le club car les joueurs ont leurs habitudes et ce n’est pas facile de changer de terrain du jour au lendemain. Je constate la belle solidarité entre le rugby et le foot (l’Altrad Stadium accueillant actuellement les matchs du MHSC) et j’espère que le MHSC retrouvera la Mosson rapidement. Mais je ne suis pas venu habillé en Père Noël. »

Evidemment Thierry Braillard était attendu sur les affaires qui touchent en ce moment le football français. Le secrétaire d’Etat aux sports reste prudent : « J’ai eu Frédéric Thiriez, le président de la Ligue ce matin. Je demande de faire attention aux propos relayés. Certains s’érigent déjà en ‘juge’ alors que nous sommes au début d’une enquête. Le sport et le foot en France ont déjà fait beaucoup d’efforts pour éviter tous les problèmes mais il peut y avoir des cas isolés. Alors ne faisons pas une généralité. La France a signé récemment une convention du Conseil de l’Europe pour renforcer la lutte contre les manipulations des compétitions sportives. Non, le foot français n’est pas pourri, comme je l’ai entendu. Ce raccourci me choque. » Mais la politique c’est aussi prévoir, et le ministre annonce déjà des pistes de réflexion pour éviter des scandales, notamment sur les transferts, faisant directement références aux gardes à vues de l’OM cette semaine : « On ne pourra jamais empêcher quelqu’un de contourner une loi, jamais. Mais on peut encore réfléchir à améliorer cela. Il y a des idées : sur les transferts par exemple, on pourrait créer un compte dédié afin d’avoir une transparence totale sur tous les mouvements du fonds. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>