BIC BIC BIC Hourra !

Pin It
Le BIC de Montpellier 4ème meilleur incubateur au monde

Le BIC de Montpellier 4ème meilleur incubateur au monde – Crédit : S.P.

Le Business & Innovation Center (BIC) de Montpellier désigné 4ème meilleur incubateur au monde et premier incubateur de France, c’est le résultat, tonitruant, d’un palmarès décerné par le très sérieux Ubi Index. Le BIC de Montpellier (qui regroupe Cap Oméga, Cap Alphe et le MIBI) arrive derrière deux incubateurs américains et un incubateur italien mais aussi et surtout, et c’est notable, devance Pékin, Los Angeles ou Chicago.

Avec cette reconnaissance internationale, c’est la preuve que la matière grise à Montpellier est soutenue et encouragée explique en substance le président de l’Agglo de Montpellier Philippe Saurel, Agglo qui finance le BIC de Montpellier à hauteur de 2 millions d’euros par an. Pour Philippe Saurel, regardons nos atouts créatifs et économiques et arrêtons le French Bashing, cette reconnaissance c’est aussi un extraordinaire plus dans le dossier FrenchTech

Aujourd’hui 150 entreprises sont « couvées » au sein du BIC de Montpellier et en 27 ans le BIC en aura accompagné 550, cela a permis la création de 4500 emplois pour un chiffre d’affaire de près de 600 millions d’euros. Parmi les grandes et récentes réussites du BIC, Teads qui fut accompagné dès 2011 à Cap Oméga, aujourd’hui cette entreprise est une véritable success-story, elle vise les 73 millions de chiffre d’affaire, compte près de 300 employés et veut désormais entrer au NASDAQ en 2015. Le co-fondateur de Teads Olivier Reynaud :

Ce classement par UBI Index arrive au terme d’un audit monstre long de 6 mois et basé sur plus d’une centaine de critères draconiens, on y remarque donc, entre autres, la qualité de l’accueil des entreprises innovantes mais aussi et surtout que les entreprises qui sont passées par le BIC de Montpellier ont un des plus fort taux de pérennité au monde, qu’elles croissent aussi plus vite que dans les autres écosystèmes mondiaux. Un succès qui peut avoir un effet pervers, à savoir une explosion du nombre de créateurs d’entreprises demandant à être suivis ? On s’adapte dit la directrice du BIC Catherine Pommier :

La directrice du BIC Catherine Pommier qui tient à signaler que parmi les critères qui ont permis cette 4ème place mondiale, l’autofinancement est un critère important, le BIC de Montpellier s’autofinance à plus de 50% grâce à ses partenaires privés. Quant à l’ensemble des partenaires ils se nomment Région Languedoc-Roussillon, Europe, Université Montpellier 1&2, SupAgro, LR Incubation, SATTxLR, Transfert LR, BPI France, SORIDEC, SOFILARO, Méliès, Sud Angels, Wee Seed.

L’intégralité de la conférence de presse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>